Larbi et Orbi

Publié le par Chankou Abdelkarim

Larbi et Orbi
Comme le veut la tradition du Vatican, le Pape François a lavé et embrassé les pieds de 12 personnes du monde (hors orbi) présentant des besoins spécifiques dont 3 Africains catholiques et Hamad, un Musulman libyen, âgé de 75 ans. Pourquoi un Libyen et pas un Somalien ? Peut-être pour s'excuser à la place de Rome pour les exactions commises par l'armée italienne contre le peuple libyen du temps de Omar Al Mokhtar. Si c'est la bonne réponse cet acte ferait double emploi ; car Silvio Berlusconi a déjà embrassé la main de Kadhafi.

Berlusconi's gaffe during the Arab League Summit in Libya

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article