Jeu des chaises musicales à la cour saoudienne

Publié le par Abdelkarim Chankou

Le prince saoudien Moqren n’est plus Prince héritier ni vice premier ministre. Victime du rapprochement irano-américain ?

Le roi Salmane d'Arabie saoudite a remplacé mercredi son héritier au trône, le prince Moqren, par le ministre de l'Intérieur, Mohammed ben Nayef, qui était deuxième dans l'ordre de succession, a annoncé le palais royal. Le prince Moqren n'est plus prince héritier, et a également été relevé de son poste de vice-Premier ministre. « Nous avons décidé d'accepter sa demande d'être relevé de sa fonction de prince héritier », indique le palais royal dans un communiqué publié par l'agence de presse saoudienne (SPA). Retournement de situation après le réchauffement des relations entre l’Iran de Rouhani et les USA d’Obama et de John Kerry qui est un ami de Jawad Zarif, le chef de la diplomatie iranienne. Le prince Ben Nayef a vu sa cote monter en flèche le 18 août 2009, en plein ramadan, quand l’agence officielle d’informations saoudienne, SPA, a rapporté, le jour même, qu’un attentat à la bombe a blessé légèrement le prince Ben Nayef au moment où il « recevait des visiteurs à l'occasion du ramadan ». La SPA ajoutait que l’attentat a été revendiqué par Al Qaida [la branche yéménite proche des houtis, eux-mêmes soutenus par les Iraniens : Ndlr].

Publié dans Zoom

Commenter cet article