BHL Express

Publié le par Karim El Maghribi

BHL Express

 

Une sacrée soirée telle a été l’émission On n’est pas couché (ONPC) du 12 février 2016 ! Les trois invités vedette de Catherine Barma et Laurent Ruquier ont un point commun : soient juifs soient descendants de juifs. L’émission coïncide avec l’anniversaire de l’assassinat du jeune juif Ilan Halimi, le 12 février 2006 en banlieue parisienne... La preuve qu’ONPC colle à l’actu même avec un différé de moins 48 heures. Mais ce n’est pas une mauvaise chose de rappeler régulièrement aux Français que l’antisémitisme est un fléau, surtout quand nombre de juifs dégoûtés par la montée de la judéo-phobie menacent de s’exiler en Israël… La vedette Number one de cette sacrée soirée est sans conteste Bernard Henri Lévy qui mériterait le sobriquet de DHL en hommage au nombre d’heures qu’il a passées ne vol et des messages qu’il a délivrés en main propre à qui de droit, en Libye, Syrie, Ukraine, Kosovo, Tunisie… Le philosophe T-shirt blanc col V, avocat des causes et missions impossibles, est venu sur le plateau de France 2 pour parler de son dernier livre en date, paru chez Grasset : Esprit du judaïsme. L’idée m’a plu car elle tombe au moment de la tenue de la 22e édition du salon international du livre de Casablanca où je n’ai mis les pieds que deux fois, lors des éditions 1998 et 2003… Mais c’est une autre histoire.

Les arguments de BHL,

encore une fois,

ont fait pschitt

Comme je n’ai pas lu le livre de BHL j’ai donc voulu en avoir une idée en allant sur l’émission ONPC. Mes doutes ont été confirmés. BHL a été attaqué par le trio Ruquier, Adams et Salamé, ces deux derniers étant tous les trois d’origine juive. Les arguments de BHL, encore une fois, ont fait pschitt et le pauvre écrivain, philosophe, cinéaste, romancier, essayiste, dramaturge, homme d’affaires, Intellectuel et chroniqueur français et Allah sait quoi encore a fait figure de prophète prêchant en plein désert de Kalahari si bien que même les comparses confinés derrière la scène affichaient des têtes désorientées. Il faut dire que parler de l’ancien testament et ses subtilités à certains personnes élevées au Bolino et la laïcité pure jus c’est un peu comme essayer d’expliquer la relativité d’Einstein à un Bac moins 10. Mais passons… Néanmoins BHL exagère quand en faisant allusion au « lynchage médiatique » de Dominique Statuss-Kahn (DSK) il soutient que « l’antisémitisme est en train de devenir une religion planétaire.» D’ailleurs Salamé et Ruquier le lui feront remarquer en prenant l’exemple de Laurent Fabius, le plus jeune Premier ministre d’origine juive de l’histoire de la république, qui malgré le scandale du sang contaminé au VIH en 1985 où on l’a/ou il a été impliqué, il sera plus tard président de l’assemblée nationale puis ministre des affaires étrangères pour finir actuellement président du conseil constitutionnel. En effet et on ne cessera jamais de le répéter, quand on parle d’antisémitisme le plus souvent ce n’est pas le judaïsme qui est visé en tant que tel mais la réussite des juifs, réussite juive qui a la fâcheuse faculté d’être plus visible, plus saillante que celles des autres. Question de statistiques. Exemple : 100 Juifs riches ou intellectuels sur une communauté de 50 000 Juifs « agressent » plus facilement l’œil d’un envieux que 100 Arabes riches ou intellectuels sur 5 millions d’Arabes. Enfin l’une des rares notes divertissantes de ce numéro du 12 février 2016, cette boutade de l’humoriste Kev Adams sur le départ de Christiane Taubira : « C’est rare femme qui quitte Hollande, c’est plutôt l’inverse… » Spirituel !

Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article