Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bombay sous les bombes : la cordite sent Al Qaïda

Publié le par Abdelkarim Chankou


Bombay, le haut lieu de l’économie indienne, est à feu et à sang depuis hier. La ville est victime d’une série de 7 attentats concertés qui ont fait à l’heure de la rédaction de ces lignes un bilan provisoire de 125 morts dont au moins quatre étrangers (un Japonais de 41 ans, un Australien de 49 ans, un Britannique et un Italien), 315 blessés parmi lesquels il y aurait au moins 11 étrangers rapporte la NTDV. Cette chaîne de télévision chinoise d’outremer parle aussi de 9 morts étrangers.


En bref, le « Hollywood indien » ressemble à la scène du tournage d’un film de guerre mais en vrai. Le Taj Mahal est en feu et un hôtel assiégé et parmi les quelque 100 otages beaucoup d’étrangers notamment 15 employés de la compagnie Air France.


Alors qu’un haut gradé de l’armée indienne pointait du doigt le voisin et ennemi pakistanais, le ministre de la Défense de ce pays musulman, où se terreraient Ben Laden et sa garde rapprochée, a « fermement affirmé » aujourd’hui à l'AFP que le Pakistan n'était impliqué en aucune manière dans les attaques de Bombay.

« Nous sommes tout à fait affirmatifs : le Pakistan n'est pas impliqué », a déclaré le ministre, Ahmed Mokhtar, dans un entretien téléphonique.


Cependant, Pakistan ou pas, la cordite des assaillants sent bizarrement Al Qaida. Cinq éléments plaident pour cette possibilité.


Un : la série des 7 attentats est concertée et bien programmée. Un professionnalisme dans l’exécution qui rappelle les attentats en série du 11 septembre 2001, du 11 mars 2004 à Madrid et du 16 mai 2003 à Casablanca et j’en passe. Des attentats tous revendiqués par Al Qaida.


Deux : Les attentats surviennent au moment où l’Inde est frappée de plein fouet par la crise financière internationale. Les cours de l’acier, l’une des richesses du pays, sont en chute libre à cause du repli de l’automobile et de l’immobilier. Or on sait qu’en matière d’opportunisme cynique Al Qaida est une championne incontestée.


Trois : Les agressions terroristes font suite à deux évènements importants :


a) Elles arrivent après que le Conseil national de la fatwa malaisien a annoncé, le 22 novembre dernier, que la pratique du yoga était désormais interdite aux musulmans. Or d’aucuns conviennent que le yoga qui était apparu en Inde, il y a plus de 3000 ans avant J.-C., gêne les intégristes musulmans de tout poil. On voit donc que l’hindouisme est visé.


b) Elles arrivent aussi après que le N° 2 d’Al Qaida, Ayman Zaouahri, a traité le futur président américain, Barack Hussein Obama, d’ « esclave de la Maison-Blanche, ce à quoi Obama (qui a passé quatre ans de sa tendre enfance à Djakarta où il aurait été inscrit dans une école coranique) a répondu immédiatement en maintenant Robert Gates au ministère la Défense.


Quatre : parmi les bâtiments pris d’assaut par les terroristes, un immeuble de bureaux, le Nairman House, abritant un centre juif. Une famille et un rabbin ont y est été retenus (jeudi) par des hommes armés.


Cinq : une gare de trains est attaquée par les terroristes. Or on sait que les gares ferroviaires comme les hôtels sont des cibles de choix de la nébuleuse de Ben Laden.


Conclusion : Il semble que l’Inde a été frappée pour deux raisons : d’un côté parce que Obama  qui  est aux yeux de Al Qaida  un homme qui a renié ses origines musulmanes  en nommant un juif secrétaire général de la Maison Blanche et en portant la kippa mérite un message claire et violent ; celui de punir le pays voisin de l’Indonésie où il a passé une partie de son enfance, en l’occurrence l’Inde ; d’autant que cette dernière est l’ennemi du Pakistan, pays d’adoption de Ben Laden.



En photo panoramique le Taj Mahal en feu.


  link


Publié dans Edito

Partager cet article

Repost 0

Menaces vidéo contre la Belgique

Publié le par Karim El Maghribi

Les rédactions de deux réseaux belges –VTM est privée et VRT est publique – ont reçu des enregistrements vidéo contenant des menaces contre la Belgique a annoncé ce soir l’Esisc, un Think Thank basé à Bruxelles. La cassette montre trois hommes masqués chantant en arabe. L'un des hommes porte un fusil AK-47 dans sa main et un autre porte une ceinture explosive Un texte en flamand – la VTM et la VRT sont flamandes - évoque des représailles contre la Belgique. Les menaces semblent être liées à la présence des troupes et l’aviation belges en Afghanistan. Il convient de souligner que cette vidéo n’est pas « typique » de celles produites par la Moudjahidin en Afghanistan. Il semble qu’il a été filmée dans une chambre moderne, avec de hauts murs blancs et non pas dans une maison classique sécurisée afghane [souvent en pisé] ou dans les montagnes, comme c’est le cas pour la plupart des documents provenant du djihad en Afghanistan. Néanmoins, ce détail peut être interprété comme une preuve que la vidéo est fausse. Il est que possible qu’une cellule terroriste établie en Belgique ait décidé de diffuser ces menaces. La semaine dernière, le lundi 17 novembre, une autre vidéo, filmée en Afghanistan, menaçait. La France de représailles si les troupes françaises restent en Afghanistan. Les services belges chargés de la lutte contre le terrorisme sont en train d’évaluer la vidéo pour déterminer si les menaces sont réelles.

link

Publié dans Focus

Partager cet article

Repost 0

Armée : les FAR prennent de l’altitude

Publié le par Karim El Maghribi


Ayant été la colonne vertébrale de la défense nationale depuis l’indépendance du Royaume en  1956, l’armée de terre marocaine a perdu progressivement ces cinq dernières années cette  position privilégiée au profit des Forces Royales  Air (FAR) et de la Marine Royale. Ces deux dernières armes, même si leurs effectifs n’ont  pas été augmentés, ont vu, en effet, leurs  moyens s’être considérablement modernisés et  renforcés. La première a passé, pour une  somme d’environ 1,5 milliards de dollars, commande ferme de quelque 24 chasseurs F16  Block 52 (fabriqués par Lockheed Martin,  équipant notamment les armées grecque et  polonaise) prélevés sur les stocks du Pentagone  en plus de 4 avions de transport logistique C-27J fabriqués par la firme italo-américaine Alenia Aeronautica. La seconde a passé  commande ferme à la France d’une frégate  Fremm (Frégate Multi-Missions) pour un peu  plus de 500 millions d’euros, alors que la  Hollande a été sollicitée pour lui livrer 3  corvettes. Les quatre navires sont tous en cours  de construction dans leurs chantiers navals  respectifs.

D’ailleurs le budget 2009 prévoit de consacrer  environ 1,5 milliard de dollars à la défense  nationale marocaine dont la plus grande partie  de cette manne ira à la Marine et aux FAR. Ça  paraît énorme, surtout que cette somme est  légèrement supérieure à celle de 2008 ; bien sûr  à dirham constant. Mais elle n’est rien en face  des quelque 6 milliards de dollars que l’Algérie  a alloué à son armée au titre de 2009, soit près  de 3 fois plus qu’en 2008 !

Le fait que Rabat décide de renforcer les pôles  maritimes et aériens de son armée au détriment  de l’armée de terre qui compte environ 180.000 hommes, soit près de 9 fois plus que les effectifs réunies des deux premières, interpelle  les observateurs de la chose militaire. En sachant, que le Maroc ne craint d’être envahi, du moins à  court terme, que par les criquets pèlerins ou les  hordes d’Africains affamés, l’on se demande  donc pourquoi Rabat met le paquet sur la  Marine et l’aviation dont les F16 supposent que  les missions seront à longs rayons d’actions et dépasserait de loin les frontières de l’ennemi  potentiel !

En réalité il ne s’agit ni d’attaquer le voisin  algérien encore moins de repousser une quelconque attaque de ce dernier : la guerre des sables c’est loin et la  seule que se livrent les deux pays est d’ordre économique et médiatique.

Alors contre qui s’arment les deux voisins ?  Réponse : il faut reformuler la question et dire «  pour qui s’arment les deux voisins ? ». A ce niveau la réponse est plus évidente : pour l’OTAN ou pour une future force maghrébine au service de  cette organisation atlantique. A moins que ce soit dans le cadre d’une prochaine Force  méditerranéenne qui sera créée dans le cadre  de l’UPM dont le président Sarkozy annoncé la  naissance le 13 juillet dernier à Paris.

Signe des temps : prenant les devants, comme il  en a l’habitude, le Maroc a décidé de se doter  d’un port militaire à Ksar Sghir, localité située entre Tanger et Ceuta. Le port dont les travaux  devraient être achevés en juillet 2010 a été  présenté à la presse comme le premier port militaire marocain en Méditerranée.

En portrait S.M. Mohammed VI, Chef suprême des armées. Ci-dessous, des pilotes de chasse marocains avec leurs instructeurs.



Publié dans Stratégie

Partager cet article

Repost 0

Les tics des politiques

Publié le par Abdelkarim Chankou


Quelle mouche a donc piqué certains de nos politicards ? En marge de la deuxième manche du congrès de l’Union Socialiste des Forces Populaires qui a élu à sa tête le vieux routier de la politique et actuel ministre de la Justice Abdelouahed Radi, les mauvaises langues n’ont point chômé. A nouveau elle remettent sur table un vieux sujet que l’on a cru oublié pour un bout temps ; celui de la monarchie parlementaire. Des militants et députés de l’USFP et aussi certains de leurs collègues du Mouvement populaire et de l’Istiqlal, parti majoritaire et qui dirige l’actuel gouvernement, veulent une réforme de la constitution qui instaure monarchie parlementaire en lieu et place de l’actuel régime qui est une monarchie constitutionnelle exécutive. C’est-à-dire un régime de gouvernance où le Roi joue un rôle actif à l’instar des régimes républicains présidentiels où le président fait plus qu’orienter la politique de la Nation.
Ainsi certains de nos illuminés, qui visiblement ont eu un petit passage à vide teinté de nostalgie révolutionnaire et maladive, réclament-il, une réforme de la loi fondamentale qui leur permettra d’avoir plus d’importance dans la vie politique nationale, eux qui n’ont eu accès au Parlement que par la biais d’un scrutin législatif qui n’a pas mobilisé plus de 37 % des électeurs le 7 septembre dernier et où l’argent n’a pas été absent. Ont-il demandé son avis à la majorité silencieuse ; aux 63 % de Marocains qui n’ont pas voté ? Bien sûr que non ; car pour ces illuminés la majorité silencieuse est synonyme de majorité consentante.
Pire : ces mal élus de la dernière heure réclament ni plus ni moins l’écornage des prérogatives très bien élu et légitime. C’est plus que la hardiesse, c’est de de l’insolence. D’autant que le monde démocratique occidental se dirige vers des régimes de gouvernance présidentiels ou exécutifs (pour les monarchies).
Même la Russie ne semble pas prête pour un régime parlementaire que certains députés de la Douma revendiquent. L’actuel président Dmitri Medvdev a été jeudi dernier clair et net : « Les amendements constitutionnels suggérés ne transformeront pas la Russie en une république parlementaire. Franchement, je pense que la Russie ne doit pas être une république parlementaire. Ce serait fatal », a déclaré M. Medvedev dans la ville ouralienne d'Izhevsk, cité par l'agence de presse Itar-Tass.
Enfin ! nos illuminés ont-ils oublié que le Maroc a expérimenté le régime de monarchie parlementaire au début des années 60 quand le Parlement s’engluait des mois durant dans des querelles byzantines et des joutes oratoires si bien qu’aucune loi n’en sortait avant longtemps.
Voudrait-on qu’on retourne à l’anarchie parlementaire ?

link

Publié dans Edito

Partager cet article

Repost 0

France expo 2008

Publié le par Abdelkarim Chankou

La 4e édition du salon « France Expo 2008 » a été inaugurée, mercredi 12 novembre dernier à Casablanca, par le ministre du Commerce extérieur, Abdellatif Maa...

La 4e édition du salon « France Expo 2008 » a été inaugurée, mercredi 12 novembre dernier à Casablanca, par le ministre du Commerce extérieur, Abdellatif Maa...

Partager cet article

Repost 0

France expo 2008 : un bon cru !

Publié le par Karim El Maghribi

La 4e édition du salon « France Expo 2008 » a été inaugurée, mercredi 12 novembre dernier à Casablanca, par le ministre du Commerce extérieur, Abdellatif Maazouz, et la Secrétaire d'Etat française au Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac.

Organisé par UBIFRANCE (Agence française pour le développement international des entreprises) et la Chambre française de Commerce et d'Industrie du Maroc (CFCIM), ce salon multisectoriel de la Technologie, de l'Industrie, des Services et du Savoir-faire des régions françaises a fermé ses portes 4 jours après (le 15 novembre) au Centre international de Conférences et d'Expositions de Casablanca.  Il a été un franc succès : plus de 10.000 visiteurs en quatre jours et 380 exposants dont 300 entreprises tricolores ! Pour un salon professionnel c’est un vrai record.

Parmi les curiosités de ce salon, des modèles de tramway très design et une machine de dépollution portuaire à énergie solaire. Au moment on l’on parle du futur tramway de Casablanca et de la dépollution de la Méditerranée, on peut dire que France Expo 2008 était in à 100%. Regardez notre vidéo extraite d’un reportage signé 2M. Bonne lecture !

Publié dans Focus

Partager cet article

Repost 0

Match nul et zéro incidents !

Publié le par Karim El Maghribi

    

Le retour des supporters du Raja (remontant à pied la rue de Normandie), club du foot casablancais, après le mach nul (0-0) contre le Wydad, autre club de la mégapole marocaine.

La 11e journée du Groupe National de Football de première division (GNF1) aura été finalement marquée par un derby assez calme et bon enfant. Les fans des deux camps, contrairement à leur habitude, ne sont pas à livrés à des actes de hooliganisme ce 16 novembre au complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Il faut dire que la Police a mis le paquet cette fois : des caméras de vidéosurveillance ont été installées dans le stade  et les spectateurs ont été passés au peigne fin  avant d’accéder aux gradins ; sans oublier l’imposant cordon de sécurité établi autour du stade. Chapeau les flics !

 

Publié dans Imago

Partager cet article

Repost 0

Azoulay : Mon Maroc à moi

Publié le par Karim El Maghribi

Le Maroc est un modèle de coexistence judéo-arabe par « excellence », a affirmé, mardi 11 novembre soir à Ifrane, André Azoulay, conseiller du Roi Mohammed VI. Le président de la Fondation Anna Lindh du dialogue des cultures, qui s'exprimait lors de la première édition de la journée culturelle judéo-marocaine, organisée par le club Maimouna de l'Université Al-Akhawayn à Ifrane, a fait le constat du judaïsme marocain auquel il appartient.
En voici les idées-forces :

« Le Maroc est l’un des rares pays où ses citoyens de confession juive ont pu protéger, exprimer et épanouir leur mémoire »


« La mémoire juive a trouvé au Maroc un espace où elle a su imposer sa différence et résister aux secousses ayant caractérisé des périodes de notre histoire moderne »


« Les juifs marocains se sentent aujourd'hui libres, sereins et forts de leur patrimoine et de toutes leurs identités »


« Notre pays s'est nourri de la pluralité et de l'addition de toutes nos sensibilités »


« Il y a aujourd'hui une prise de conscience, une liberté intellectuelle et une curiosité porteuses d'espoir quant à une meilleure cohabitation entre toutes les confessions»
 

« Une diversité fondatrice de la force, de l'exception et de la spécificité marocaine »
« Il appartient aux nouvelles générations de porter le flambeau et faire perdurer cet espoir » « Cet espoir s'est concrétisé ces derniers temps par la production de films traitant de l'existence juive au Maroc et de l'accroissement du nombre de chercheurs dans ce domaine »

« Les signaux de la raison se multiplient de plus en plus, coupant la voie devant la haine et ouvrant le champ, grand ouvert, au dialogue ».


N.B. :

*Maimouna est le nom d'une fête traditionnelle judéo-marocaine qui célèbre la liberté, la communauté, l'amitié, la vie et l'hospitalité entre juifs marocains et leurs concitoyens musulmans.

* Photo (Copyright Parlement Européen) : M. Azoulay flanqué de MM  Amer Moussa et Hans-Gert Pöttering respectivement  Secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes et  Président du Parlement Européen.

Publié dans Verbatim

Partager cet article

Repost 0

Prière ne pas déranger !

Publié le par Karim El Maghribi

Chaque vendredi, la mosquée Ennour de Casablanca est débordée de fidèles ; alors on prie dans la rue. Le Maroc compte 40.000 mosquées sans compter les simples salles de prière et le budget de construction des mosquées par l'Etat a atteint 425 millions de dirhams (55 millions de dollars) en 2008. Mais les mécènes privés construisent aussi des mosquées.

Publié dans Imago

Partager cet article

Repost 0

Arab Week in Belgium

Publié le par Karim El Maghribi

Dans le cadre de l'année européenne du dialogue interculturel, le Parlement européen a organisé une « arab week » dont l'un des points d'orgue est une soirée de concerts sur la Place Flagey le mercredi 5 novembre dernier, en collaboration avec la Commune d'Ixelles et en particulier l'Echevine de l'Europe. A l'affiche: le groupe marocain mythique Nass El Ghiwane, ainsi que « The art of sawt » du Bahreïn et « Saoudi popular arts group ». La soirée a commencé dès 19.30 heures GMT+1.
A l’issue de cette grande fête, M. André Azoulay, le Conseiller de S.M. le Roi Mohammed VI et le Président de la Fondation Anna Lindh pour le dialogue des cultures (un citoyen marocain de confession juive) a fait une importante déclaration que voici sous forme vidéo. Elle a été extraite d’un reportage signé  2M.

Publié dans Dialogue des cultures

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>