1500 juifs marocains en pélerinage à Essaouira

Publié le par Lematin.ma d'après MAP

http://www.hevratpinto.org/tsadikim_n/images/mausole_de_rabbi_haim_pinto.jpg

Près de 1 500 pèlerins juifs venus des quatre coins du monde se sont retrouvés, mercredi soir à Essaouira, pour célébrer la hilloula de Rabbi Haim Pinto. Le premier jour de ce moussem annuel a été marqué par l'organisation d'une réception en présence d'André Azoulay, conseiller de S.M. le Roi, du gouverneur de la province d'Essaouira, Abdelouahab El Jabri, des élus et des représentants des autorités locales, ainsi que d'autres personnalités.  À cette occasion, les participants à ce moussem de quatre jours ont imploré Dieu d'accorder à S.M. le Roi Mohammed VI santé, bonheur, longue vie et gloire et de couronner de succès les actions que le Souverain entreprend pour le bien de la Nation. L'assistance a également prié le Tout-Puissant de combler le Souverain en la personne de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan et S.A.R. la Princesse Lalla Khadija, ainsi que de l'ensemble des membres de l'illustre Famille royale.  Dans son allocution à cette occasion, le rabbin David Pinto a réitéré le ferme attachement des membres de la communauté juive à leur Mère-Patrie, le Maroc, un fort sentiment d'appartenance, a-t-il souligné, qui est inculqué aux jeunes générations. Il s'est également félicité de l'accueil chaleureux qui a été réservé aux pèlerins et des dispositions prises par les autorités locales pour le bon déroulement de cette fête religieuse. Pour sa part, M. El Jabri a indiqué que le Maroc, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, est porteur de messages de paix et de tolérance, ajoutant que le Royaume milite inlassablement pour l'instauration du dialogue des civilisations et demeure engagé en faveur d'une paix juste et durable au Proche-Orient.  Soulignant les réformes institutionnelles et constitutionnelles opérées pour consolider le processus démocratique, il a mis en exergue la relation exceptionnelle qui marque le rapport entre musulmans et juifs au Maroc et qui a permis de construire un «champ positif et unifiant» sur les plans culturel, spirituel et patrimonial.

 

Publié dans Société

Commenter cet article