Algérie : Belkhadem, prêt à s’effacer

Publié le par M.S.

Ministre d’Etat, Abdelaziz Belkhadem a déclaré hier à un journal algérien qu’il était prêt à quitter le gouvernement mais en restant le patron du FLN.
En fait le secrétaire général de l’instance exécutive du FLN est un personnage controversé. Chaque 8 mai, il s’active pour  rappeler à la France sa responsabilité dans les fameux « massacres de Sétif » dont  personne ne connaît le nombre réel des victimes.
L’unique barbu de l’Exécutif algérien  dont la tête ne revient pas aux Français  qui connaissent son passé d’islamiste pur et dur et son double jeu aime  surfer sur cette histoire de Sétif surtout quand elle est suivie ou précédée de quelques semaines  d’un voyage officiel du président  en France. Ce qui est le cas pour ce moins de juin. Et ce n’est pas un hasard  c’est Belkhadem s’est déplacé en personne à Sétif pour haranguer les foules.
Belkhadem  jouerait-il à saper le président Bouteflika dont il est aussi le représentant personnel ?
En tout cas son départ ne manquera pas de booster les relations  tumultueuses franco-algériennes.


Publié dans Confidentiel

Commenter cet article