Un 2ème cas de grippe A/H1N1 signalé au Maroc

Publié le par KEM et MAP


Si le Royaume a toujours échappé miraculeusement à l’épidémie de grippe aviaire qui a fait plusieurs morts en Asie et Moyen-Orient il y a quatre ans, cette fois il semble bien qu’il en sera autrement avec la nouvelle grippe qui a vu le jour au Mexique à la mi-avril dernier. En fait, en moins d’une semaine, un deuxième cas de grippe américaine (A/H1N1) dite « grippe porcine » a été déclaré au Maroc par les autorités sanitaires qui évitent d’être alarmistes. Et on n’est même pas au début de la grande opération estivale du retour des immigrés ! L’été s’annonce chaud et surtout fiévreux.
KEM

Le deuxième cas de grippe A/H1N1 qui a été détecté dans la nuit de vendredi à samedi à Casablanca, « n'est pas alarmant », a affirmé le directeur du Centre Hospitalier Régional Moulay Youssef de Casa-Anfa, Dr. Fouad Jettou.

« L'état de santé du jeune homme de 29 ans, atteint du virus A/H1N1, n'est pas alarmant et son état grippal est modéré », a assuré dans une déclaration à la MAP le directeur du centre où le patient est admis.

Ce jeune marocain résidant au Canada était de retour, mercredi dernier dans le même avion que le premier cas détecté à Fès, a souligné Dr.Jettou, ajoutant qu'il est actuellement émis en quarantaine de 5 jours et que sa famille est sous contrôle médical ».

Le cas a été découvert dans le cadre du suivi sanitaire des passagers du vol Montréal-Casablanca du 10 juin et le patient s'est présenté volontairement vendredi après-midi suite à une fièvre.

Le patient est actuellement hospitalisé au service d'isolement à l'hôpital Moulay Youssef de Casablanca.

Le premier cas a été détecté à Fès chez une jeune étudiante de 18 ans arrivée mercredi à Casablanca en provenance de Montréal avant de continuer vers Fès sur un vol interne.

L'état de santé de la jeune étudiante évolue favorablement depuis son hospitalisation au CHU de Fès, indique un communiqué du ministère de la Santé.

Le suivi des passagers-contacts des vols Montréal-Casablanca et Casablanca-Fès a été enclenché pour permettre la prise en charge de tout cas éventuel qui présenterait des signes de grippe.

Dès l'apparition des premiers signes de la grippe au niveau mondial, le Maroc a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter l'introduction éventuelle de cette maladie dans le Royaume.

Les mesures préventives prises portent particulièrement sur le renforcement des activités de contrôle sanitaire au niveau des points d'entrée (aéroports, ports et frontières terrestres), notamment la mise en marche des détecteurs de fièvre disponibles au niveau des aéroports à trafic international.

Publié dans Actualité

Commenter cet article