Démocratie marocaine : La force tranquille...

Publié le par aufaitmaroc.com

 

http://s0.wat.fr/f/1drjb_480x270_haf3x.jpg

 

Dernière mise à jour : 01/02/2012 à 18:15

Forum de Paris (Round de Casablanca)

Le Maroc, modèle de transition sereine vers la démocratie (Titre d'origine)

Le Forum de Paris (Casablanca Round), 3ème du genre, reçoit depuis le 1er février des experts, des politiques, des universitaires, des acteurs économiques et sociaux, pour apporter un éclairage sur l’actualité mondiale. Il se déroule sous le thème “Bouleversements politiques et défis économiques” en présence de plus de 500 personnalités du monde de la politique, de l'économie et des finances et autres intellectuels.

 

 

“L'incroyable montée des risques” et “la recherche de la croissance ou de la sécurité dans les nouveaux modèles” constituent les deux grands thèmes de la 3ème édition du Forum de Paris, Round de Casablanca, qui réunit plusieurs personnalités, dont les anciens ministres des affaires étrangères de France Hubert Vedrine et d'Espagne Ana Palacio, ainsi que l'ancien ministre et ancien directeur général du FMI, Dominique Strauss Kahn.


Le Maroc représente un modèle de transition sereine et pacifique vers la démocratie, ont souligné, mercredi à Casablanca, les anciens ministres français et espagnole qui intervenaient en qualité de “Grands témoins” dans le cadre de ce forum.

Dans le tableau contrasté qu'offre le monde arabe, le Maroc apparait comme étant un modèle promoteur, a noté Hubert Vedrine, ajoutant que le Royaume peut tirer le maximum de sa situation particulière.


Evoquant les relations Nord-Sud dans le pourtour méditerranéen, Mme Palacio a pour sa part affirmé que le Maroc est un exemple de transition politique pacifique.


“Le Royaume constitue également un modèle en matière de pluralisme et de consolidation de la diversité culturelle et des droits des femmes”.


Ana Palacio, “Grand témoin” du 3ème Forum de Paris, Round de Casablanca

 

Fresque de désordres


Dressant “une fresque de désordres, risques, enjeux et opportunités”, Hubert Védrine a évoqué les conflits d'intérêt au sein des pays développés, entre ces derniers et les PVD ou les pays émergeants, et plaidé pour la mise de l'investissement et le management au service du développement économique croisé entre entreprises, banques, universités etc.

Il a d'autre part, appelé à une cogestion du mouvement migratoire entre pays d'origine, pays de transit et pays d'accueil.


Ce Forum, qui réunit plus de 500 personnalités du monde de la politique, de l'économie et de la finance débat de deux thèmes principaux: “L'incroyable montée des risques” et “La recherche de la croissance ou de la sécurité dans les nouveaux modèles”.

 

www.aufaitmaroc.com

 

Photo : Hubert Védrine :  Avril 2011 (archive).


L'ex-secrétaire général de l'Elysée sous Feu Mitterrand avait dit  un jour : "Le Maroc est la seule monarchie dans le monde arabe à décider des réformes par son Roi".

Publié dans Nation

Commenter cet article