Essaouira se dote d'un musée national du thé

Publié le par emarrakech.info

Essaouira : création d'un musée national du thé (titre d'origine)

Pékin : Le musée sera fruit d'un partenariat sino-marocain, conclut hier [18 juin] entre les ministères de la culture des deux pays.

 

PH - Farid Bedjaoui
PH - Farid Bedjaoui
Le Maroc est le premier client mondial du thé vert chinois, un constat commercial qui donna motivation à l ’empire du milieu pour prendre part au projet d’implantation d’un musée national dédié exclusivement à la boisson national numéro

Un accord a été paraphé à ce titre, hier à Pékin par les deux ministres de la culture Mohamed Amine Sbihi et Li Xiaojie.

Initié par l’association Essaouira-Mogador présidé par le conseiller royal, le souiri André Azoulay ainsi que la ville d’Essaouira, le musée sera construit sur une superficie de 2.300 m2 et devrait mettre en valeur des objets d'art sur le thème du thé dans la variété des territoires marocains.

Il s’agit de bénéficier de l’expérience chinoise en la matière vue que la chine est doté d’un musée du thé de renommée mondiale, a précisé le ministre marocain en marge de la cérémonie de signature.

A noter que le choix d’Essaouira pour abriter cette nouvelle infrastructure culturelle est dû au fait historique que c’est par le port de Mogador que le thé fut introduit pour la première fois au royaume des siècles de cela.

 

Publié dans Culture

Commenter cet article