H1N1 : 3 décès au Maroc, autant en Algérie

Publié le par Karim El Maghribi

Ce 27 novembre le Maroc a enregistré officiellement deux nouveaux décès dus à la grippe mexicaine qui s’ajoutent ainsi au premier cas de décès dû à cette pandémie il y a dix jours à Oujda.

Les deux nouvelles victimes, une femme de 29 ans à Ouezzane, et un homme de 41 ans à Casablanca, souffrent toutes, selon les autorités sanitaires, de maladies respiratoires ou cardiaques. Au jour d’aujourd’hui, le total des personnes atteintes de cette maladie a dépassé les 1622 cas dont la moitié enregistrée dans le milieu scolaire.

Le fait que le voisin algérien, qui a des caractéristiques sociales et démographiques analogue à celles du Maroc, ait enregistré le même nombre de décès à la même date prouve que le virus se propage selon une logique statistique létale normale, même si certaines sources marocaines perlent d’une « accélération » de la propagation du virus.

Cependant, le fait qu’en même temps l’Algérie n’ait recensé que 274 cas confirmés, soit 6 fois moins que le Maroc, prouve que le facteur exogène est déterminant dans la vitesse de la contamination par le virus H1N1 ; le Maroc étant plus exposé aux flux migratoires et touristiques que l’Algérie.

A noter que pour ce qui est des décès algériens, il s’agit d’une femme de 50 ans résidant à Biskra (425 km au Sud-est d'Alger) et une jeune femme de 27 ans ainsi que son bébé habitant Oran, la grande métropole de l'Ouest, voisine de la ville marocaine de Oujda.

Rappelons que la prévention, l'utilisation de masques de protection  PPF2, de solutions désinfectantes et la prise d'antalgiques en cas des premiers signes de fièvre, ne sont pas à négliger. Toutefois les antiviraux sont incontournables.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article