L’ex ministre PJD El Otmani a-t-il violé le code déontologique des médecins ?

Publié le par Karim El Maghribi

OtmaniBis.jpg

La loi marocaine sur la déontologie des médecins en exercice est claire. Elle interdit toute forme de publicité personnelle sur le métier. Comme le stipule l’alinéa N°1 de l’article 10 de l’arrêté résidentiel relatif au Code de déontologie des médecins (Référence : B.O du 19 juin 1953, page 828). Que voici : Sont spécialement interdits au médecin « Tous les procédés de réclame ou de publicité personnelle de caractère commercial, notamment les appels par la presse ou la radiodiffusion : sauf dans des cas exceptionnels et avec l'autorisation du conseil régional (ou, en cas d'urgence, de son présentant qualifié). Le psychiatre (1) et ex-ministre PJD des Affaires étrangères Saad-Eddine El Otmani a posté un tweet, le 11 novembre à 03h14 (horaire américain) depuis le quartier Hassan à Rabat sur son compte personnel Twitter, où il annonçait qu’il reprenait son métier de médecin psychiatre dans sa clinique personnelle dès le lundi 11 Novembre (date marocaine), après environ de 18 mois passés au gouvernement. Le député d’Inezgane donnait même l’adresse de la clinique à Rabat et son téléphone : Rue d’Oman, N°8, Immeuble C, appartement N°7, près du Cinéma Al Malaki, téléphone : 0537707835 Le président en exercice du conseil national du PJD a-t-il demandé et obtenu l'autorisation du conseil régional (ou, en cas d'urgence, de son présentant qualifié) pour faire sa pub dont en ont fait état plusieurs journaux marocains ont repris ?

 

(1) Diplômé en médecine de la Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca (1986), il obtint  un diplôme en psychiatrie du CHU de Casablanca (1994).

Publié dans Sans sauce

Commenter cet article