La convention de l'UEJF au Maroc montrée du doigt : Que veulent les Marocains ?

Publié le par Abdelkarim Chankou

« Après New-York en 2004 et Tel-Aviv il y a 4 ans, l’UEJF tient sa Convention Nationale au Maroc ! » c’est ce qu’on lit entre autres sur une affiche de l’Union des étudiants juifs de France.  Pour encourager ses adhérents le syndicat  ajoute  cette phrase : « Immersion dans la société marocaine, rencontre avec la Communauté juive, recherche de la mémoire sépharade et bien d’autres enjeux pour cette Convention Nationale inédite ! »

Pour le Maroc (Marrakech, Rabat, Casablanca) ?

- Parce qu’il est l’un des lieux les plus représentatifs du Judaïsme sépharade aujourd’hui ;

- Parce qu’il fut historiquement un véritable lieu de coexistence entre les communautés ;

- Et parce que c’est un pays tout simplement magique avec ses riyads, ses casbahs et ses souks à perte de vue… Le délégué le plus chevronné de l’office du tourisme marocain n’aurait pas fait mieux en matière de pub.

 

Seulement au lieu que tous les Marocains se sentent flattés d’une telle estime, certains de ses syndicats ou ONG de défense des droits de l’homme ou d’avocats   décident de se braquer et appellent les pouvoirs publics marocains à interdire cette convention de l’UEJF au Maroc ! Pour donner de la consistance à leurs posture, ces  derniers  expliquent que l’UEJF soutien Israël et que l’Union juive française pour la paix (UJFP) et l’ATMF (association des travailleurs marocains en France)  sont également contre la tenue cette convention de l’UEJF au Maroc.

 

Ce que je trouve de plus aberrant  dans la posture de ces ONG et syndicats ce n’est pas tant leur refus qu’une association juive loyale à Israël tienne sa convention au Maroc, mais leur double langage et surtout leurs contradictions quand il s’agit de tout ce qui ressemble à un juif. Petit rappel : Au lendemain de l’attentat contre le café Argana de Marrakech le 28 avril dernier qui a fait 19 morts (dont 12 étrangers) parmi lesquels  un couple de juifs maroco-israélien vivant à Shanghai, tout le monde était content y compris ces syndicats et ONG que la majorité des tours opérateurs desservant Marrakech ait maintenu la cité ocre dans ses programmes ! Pour montrer que Marrakech doit rester telle qu’elle est, les touristes étrangers doivent continuer de la visiter ont clamé des milliers de Marocains. L’UEJF a cru répondre à l’appel en invitant du 26 au 30 mai courant une centaine de ses délégués et  personnalités juives durant 4 jours à Casablanca Rabat et Marrakech. Mal lui en a pris.

Publié dans Edito

Commenter cet article

AdilB 25/05/2011 11:23


LA bonne santé du tourisme marocain n'est pas tributaire de la convention d'une association qui affiche sa haine des palestiniens et son soutien inébranlable à Israël même dans les pires actions de
massacres commises par l'armée israélienne.
Une association décriée même en France et au sein même de la communauté juive française (celle qui défend la Paix) ne peut rien apporter au tourisme sinon la Honte.