Maroc/Cynégétique : El Othmani vole au secours de l’Outarde à Oujda ?

Publié le par Karim El Maghribi

http://www.photos-voyages.com/namibie_botswana/faune/07_32_large.jpg

 

Le ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération, le PJDiste Saad-eddine  El Othmani   (qui n’affiche que très rarement son soufisme derqaoui) vient de prendre l’avion dare-dare (ça n’a rien à voir avec le dar-dar de Kadhafi) pour une région de Oujda où les princes  saoudiens aiment chasser l’outarde d’élevage ou sauvage.

 

L’ancien  député de Mohammédia, qui a laissé son poste au parlement à son suppléant après sa nomination aux affaires étrangères, aurait reçu l’ordre de très haut pour effectuer le déplacement  afin d’accueillir l’arrivée depuis l’Algérie d’un prince de marque du royaume  wahhabite, lequel ne serait que le prince héritier et ministre de l’intérieur Nayef ben Abdelaziz himself.

 

Ce dernier, 78 ans, est un grand ami du Maroc et l’on raconte qu’il  aurait été parmi les « big-brother »  qui ont béni la création du PJD dans le milieu des années 1990.  


Le vingt-troisième fils de Abdelaziz Al Saoud était depuis quelques jours en voyage de chasse de l’outarde ou -Houbara en arabe-  à Biskra, l’un des hauts lieux du tourisme algérien.

 

Les Emiratis adorent également  chasser, au fusil ou au faucon, cet oiseau protégé par les lois internationales et qui a carrément disparu du désert tunisien il y a 15 ans.  C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les princes du Golfe ont créé chez eux  ou dans certains pays-cibles comme le Maroc (région d'Agadir) des centres de reproduction de l’outarde dont ils  font le lâcher  à l’occasion des grands rendez-vous cynégétiques.

 

Au Maroc, les régions de chasse de l'outadre (dont le foie aurait des vértus médicinales)  sont entre autres Debdou, Figuig (région de Oujda), Tagounit (région de Zagora).

Publié dans Confidentiel

Commenter cet article