Maroc : La télévision 2M se met à l’heure arabe

Publié le par Karim El Maghribi

L’arabisation a gagné peu à peu les programmes de la chaîne de télévision 2M  depuis le milieu de la décenniedun siècle  précédent. Quant sous l’effet aussi séduisant que fascinant de la chaîne qatarie, les chroniqueurs arabophones de la chaîne casablancaise se sont mis à imiter les stars de Al Jazeera TV alors en plein rayonnement, et qui il est vrai contribuera à corrige l’arabe de nombre de nos officiels et journalistes.


Il faut le dire ! Cette arabisation, rampante prendra un coup de fouelt il y cinq ans. D’abord elle touchera le volet divertissement qui a coïncidé  avec la « nouvelle politique arabe » de la France. Laquelle a été couronnée par le lancement en 2007 du canal arabe de la chaîne France 24, la « CNN » française. Mais la déferlante arabisante -mijotée dans une sauce islamiste de surcroît- ne commencera à concerner réellement  le volet Information de la télé de Aïn Sebaa qu’après l’arrivée d’un ministre de communication islamiste en décembre dernier. La direction de l’information, l’un des derniers bastions de la langue de Molière dans le Royaume, a alors cédé sous les coups de boutoir du jeune ministre PJD,  armé d’un  nouveau cahier des charges, très chargé, pour le Pôle audiovisuel public. Ainsi, après les dernières retouches ayant touché les programmes de divertissement et qui sautent à l’œil comme le fait que les « apprentis starlettes » de l’émission phare de la chaîne (Studio 2M) qui sont désormais tenues de porter des tenues arrivant aux chevilles, c’est au tour des journaux télévisés (JT) de vivre leurs mues forcée. Dans quelques jours, lorsque les caciques de la chaîne cesseront toute résistance, le  JT arabe passera en prime Time soir (20h45) en lieu et place du JT français, lequel sera relégué à des heures tardives, entre 23h00 et minuit 30 selon les jours de la semaine.

 

Ouadih.jpg

 

Devant ce pied de nez qui bouleverse d’un seul coup une tradition  vieille de près d’un quart de siècle à 2M, mis à part les traditionnels balbutiements teintés de langue de bois,  aucune protestation digne de ce nom n’est venue de quelque ONG ou organisation professionnelle que ce soit ! Même la star du JT français, Ouadih Dada, semble totalement résignée devant le fait accompli. «Sur le principe, étant donné que l'arabe est la langue officielle du pays, il n'y a rien de choquant à la favoriser et à la mettre en avant » a déclaré cet originaire de la localité d’el Bhalil, (région de Séfrou). Mais ce beur franco-marocain garde tout de mêle un brin de nostalgie de sa langue et pays d’adoption. Il vient encor d’en donner la preuve éclatante en couvrant l’actuelle élection présidentielle avec un enthousiasme et une ferveur sans précédent ! «Néanmoins, ajoute Dada, cela ne doit pas être fait au détriment des autres langues parce qu'on le veuille ou non on est dans un pays francophone qui a une histoire avec cette langue»*.  Ouadih (photo) diffusé aux alentours de minuit ça s’apparente à une mise en retraire anticipée, surtout que les habitués de son JT sont des couche-tôt. Un pléonasme dans un pays qui compte encore près de 40 % d’illettrés.


Enfin, après le coup de ciseaux publicitaire qui allégera les caisses de 2M  de quelque 26 millions de dirhams suite de la décision du même ministre de tutelle d’interdire les spots de la Marocaine des Jeux  des écrans et ondes des télés et radios d’Etat, il ne manquera plus que la lecture du livre des morts sur cette chaîne qui comme dans un ultime sursaut afin de conjurer un sort inéluctable va désormais ouvrir ses émissions avec la lecture de quelques versets du Saint Coran.


Ultime geste expiatoire… Vade retro, satanas !

 

 

Photo : Ouadih Dada

(*) http://www.yabiladi.com/articles/details/9907/maroc-francais-voie-disparition-chaines.html

Publié dans Coup de gueule

Commenter cet article