Maroc : Qui veut enterrer le cimetière juif de Safi ?

Publié le par dafina.net

 

APPÉTITS AUTOUR DU CIMETIÈRE JUIF DE SAFI AU MAROC (Titre d'origine)

 

Safi, une ville marocaine sur l'Atlantique, était au début du XXè siècle avec une population juive plus nombreuse que la musulmane. Mais il a fallu moins de dix ans, au début de l'indépendance, pour réduire les hébreux à des habitants qu'on peut compter, à présent, sur les doigts d'une seule main.


Cet exode a été terrible pour la cité portuaire. Certainement plus grave que l'exode de la sardine. La perte de la communauté juive est irremplaçable. C'est un appauvrissement commun à presque toutes les villes marocaines...Les Marocains, dans leur quasi totalité, ne semblent pas encore être conscients de la perte subie par leur pays.


Les plus malins ont d'ailleurs tiré profit de l'exode en achetant tout chez les Juifs qui partaient. Il reste les morts qui ne peuvent ni vendre, ni partir, et qui, dans le cas de Safi occupent le meilleur emplacement dans la ville, très proche du centre, sur une hauteur et en face de la mer.
Ce cimetière juif est à présent l'objet de convoitises (*)...

 

Des spéculateurs immobiliers, se salivent, des responsables ne pensent plus qu'à cela... Des touristes juifs y mettent leur nez... Les dirigeants de la communauté israélite du Maroc se sont saisi de l'affaire... Seuls les éternels résidents de ce vaste lopin de terre sont aussi absents qu'insensibles à la rapacité des spéculateurs immobiliers appelés aussi "promoteurs"...

 

(*) Ndlr : D'autres miaara (cimetières) même quand ils ne font pas l'objet de convoitises sont délaissés sans aucun entretien comme celui de la ville de Debdou (entre Oujda et Figuig).

 

Saïd Lemlih 

Publié dans Société

Commenter cet article