Selon des médias français, le Qatar financerait les rebelles islamistes du Mali!

Publié le par Avec emarrakech.info

http://fr.elkhabar.com/local/cache-vignettes/L550xH310/arton2868-b236b.jpg

 

Ce que soupçonne Croque Cactus depuis deux mois, vient d'être corroboré par la presse française : L'émirat gazier du Qatar financerait les rebelles du Nord du Mali qui veulent établir un émirat islamiste à Azawad ! (Croque Cactus).

 

Sont parvenus à la Direction du renseignement militaire (DRM), relèvant du chef d'état-major des armées françaises, des renseignements selon lesquels, les insurgés du MNLA , les mouvements Ansar Dine subdivision de l’AQMI et Mujao ont reçu une aide en dollars, dons de l’émir du Qatar.

Ainsi informa l’hebdomadaire français "Le canard enchaîné" de connexion qu’entretiendrait le régime qatari avec les sécessionnistes touaregs du nord Mali rejoint, aussitôt leur Azawad autoproclamé indépendant, par des mouvements jihadistes tel Ansar Dine, dépendance de l’AQMI au nord Mali et le MUAJO dirigé par un ex du polisario.

Ne précisant point les montants qu’auraient versés le Qatar aux mouvances nord maliennes, l’hebdomadaire français avance toute fois que les agissements fort douteux de l’émirat gazier du golf dans la région sahélienne, n’échapperaient pas à la vigilance des services français qui en rendraient compte assidûment à l’Elysée.

Objet de tout les soins à Paris pour son porte monnaie fort garnie, l’émir du Qatar, le cheikh Hamad, agacerait néanmoins dans les hautes sphères du pouvoir français, rapporte le canard, non seulement pour ses actions déroutantes au nord mali, mais également pour ses intrusions en Libye, en Tunisie et à plus grande échelle en Egypte.

Autre puissance régionale qui ne verrait point d’un bon œil les actions qataries au nord Mali, est l’Algérie, en froid consommé avec Doha.

Alger, rapporte l’hebdomadaire français, voit mal se construire sur ses 1300 km de frontière aec le nord Mali, un émirat islamiste engraissé à la soupe qatari surtout que l’un des supposés bénéficiaires de la charité qatari est le MUAJO qui détient en otage sept diplomates algériens enlevés le 5 avril dernier et réclamant aux autorités algériennes, 15 millions d’euros contre leur libération.
 
Le Canard indique que le Qatar, généreux donateur des mouvements séparatistes ou putschistes de la région, biglerait les ressources naturelles du Sahel, dont le pétrole et l’uranium après s’être emparé du pétrole et du gaz libyen.


Articles en rapport :

Le Qatar accusé de financer...

 Fondation Edmond de Rothschild

A quoi joue l'Emir du Qatar?

 Fondation Edmond de Rothschild

Publié dans Sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article