Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

13 articles avec culture

Activités culturelles au Parc des Sciences à Grenade

Publié le par Karim El Maghribi

Esta Navidad disfruta de las actividades que te ofrecemos en el Pabellón al-Andalus y la Ciencia, en el Parque de las Ciencias de Granada

Los colores culturales de Marruecos - Exposición de Fotografía

Los colores culturales de Marruecos. Exposición de fotografía

Sala Ibn al-Jatib, Pabellón al-Andalus y la Ciencia
Del 15 de diciembre de 2011 al 8 de enero de 2012

Paseo por las manifestaciones artísticas de Marruecos, a través de esta exposición que se encuentra estructurada por colores.

Leer más

Taller de color

Taller de color

Talleres didácticos Pabellón al-Andalus y la Ciencia
27 y 28 de diciembre de 2011

Los niños aprenderán estos contenidos a través de una amena exposición de imágenes y de ejercicios prácticos que tienen como objetivo aumentar las capacidades en el arte de la aplicación del color según los principios y reglas cromáticas del zellij

Programación de actividades "Navidad con Ciencia 2011"

 

Navidad con CienciaTalleres didácticos Pabellón al-Andalus y la Ciencia
Del 26 de diciembre de 2011 al 8 de enero de 2012

Programación extraordinaria de talleres para todas las edades:
Aromas andalusíes, cuentacuentos, taller de ábaco, taller de barro, taller de mosaico, taller de restauración

Leer mas

 

 

 

 

 

Ce Noël est une occasion pour  profiter des activités culturelles présentées  au Pavillon al-Andalus et la Science au  Parc des Sciences de Grenade

*

 Couleurs culturelles du Maroc
 15 décembre 2011 au 8 Janvier  2012
Salle Ibn al-Jatib, Pavillon Al Andalus et la Science
 Les couleurs symbolisent et représentent les valeurs d'une culture et sont donc une partie essentielle de l'essence d'un pays. Cette exposition se décline  autour des couleurs : Rouge, utilisé au Maroc dans la tapisserie ;  Or, largement utilisé  lors des mariages et des fête ; Blanc, typique des populations du nord et Vert, utilisé  pour des motifs religieux…

 

*

Atelier de  Couleurs

 La couleur, la théorie et  l’harmonie des couleurs. Les enfants apprennent ce contenu à travers une exposition ludique d’images et d’exercices qui visent à accroître les capacités  dans l'art d'appliquer la couleur selon les principes et les règles de zelliges …

 Salle Ibn al-Khatib/Hall d'al-Andalus et la Science.
 27 et 28 Décembre
 Heures d'ouverture: 11:00 h et 12:30 h
 Durée: 45 minutes
 En collaboration avec Innovarte

*

Calendrier des activités « Noël avec la Science 2011 »

Atelier de senteurs  andalouses
Lavande, menthe, fleur d'oranger, jasmin, etc.

Apportez à la maison des arômes d'al-Andalus.
Chaque jour à 16:00 h
Durée: 30 minutes

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

Clôture avec éclat du 8e Festival des Andalousies atlantiques

Publié le par Karim El Maghribi

 

La  8e édition du Festival des Andalousies atlantiques d'Essaouira  s’est  clôturée comme d’habitude avec de merveilleux et émouvants spectacles musicaux et chorégraphiques  à  Bab El Menzeh et en présence de plusieurs mélomanes et amoureux de la ville de Mogador dont André Azoulay, le Conseiller de SM le Roi Mohammed VI et Nizar Baraka, le ministre des Affaires  économiques,  Driss Benhima, le PDG de la Royal Air Maroc ou encore Essaid Ameskane, député et ex-ministre des Transports…

Pour cette édition 2011, les mélomanes ont eu droit à un superbe cadeau. Pour la première fois au Maroc, plusieurs danseurs du «Royal Ballet» de Londres, accompagnés de leurs élèves,  ont donné une magnifique prestation : «Brises de Ballet». Les deux stars londoniennes Liz et Francesca Filpi ont permis aux jeunes filles de la cite des vents de s'initier à l'art du ballet à travers des ateliers de formation. Cependant le point d’orgue de cette  soirée de clôture  a été incontestablement le spectacle «Flamencos de Moron», du «Duede proposé à travers le «Cante jondo» et le «Baile.

Voir la vidéo

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

Casablanca :Tournage chaotique d’une scène du nouveau film de Lakhmari

Publié le par Karim El Maghribi

Zero.jpg.JPG

« Zero », le nouvel opus du cinéaste Noureddine Lakhmari,  dont le tournage a commencé en janvier dernier s’annonce bien fastidieux. La cause en est que l’auteur  de « Le regard » et de « Casanegra » en pince pour Casablanca. La Maroco-norvégien préfère  les rues, les ruelles et les embouteillages déments de la mégapole au calme de la campagne et des petites villes tranquille comme Safi, sa cité natale.

 

Ainsi le tournage d’une séquence devant le bar « Les Archers », sis angle Boulevards 11 Janvier et Lalla Yacout durant toute la journée du mardi 15 février a presque tourné au vinaigre.  Non seulement la pluie a éteint le néon scintillant et représentant « Les Quatre Saisons »,  le nom d’emprunt sous lequel apparaîtra la fameuse brasserie dans le film, mais une dense foule de badauds a quasiment perturbé la marche du tournage si bien qu’un Africain recruté comme comparse a dû refaire une prise d’une dizaine de secondes plusieurs fois et durant plus de deux heures  d’affilée. Le Sénégalais dégoté quelques mètres plus loin à l’hôtel Majestic, a tout de même étonné par son sang froid et sa patience, d’autant  que les comparses sont généralement payés au lance-pierre dans les films tournés au Maroc. Petite anecdote subsidiaire, dans la matinée de ce 15 février (le tournage rependra le lendemain soir, malgré la fête du Mouloud) l’un des superviseurs du tournage remarqua un anonyme d’une quarantaine d’année venu au bar commander un café. Il sera recruté séance tenante pour une petite prise contre un petit billet de 200 dirhams (18 euros). Le royaume mérite vraiment son non d’eldorado du cinéma. Mais ce sont les producteurs et les réalisateurs qui profitent de cet eldorado. On tourne un film dans une brasserie casablancaise le jour de la fête religieuse du Mouloud est un moyen judicieux pour réduire les frais ; dans ce sens que le bar est interdit d’alcool durant trois jours comme le prévoit le règlement sur les débits de boissons.

 

Rappelons à cet égard que la commission de l'avance sur recettes pour la production cinématographique nationale a accordé à « Zero » au titre de 2009 une avance sur recettes de 4.500.000 dirhams (environ 410.000 euros).

 

Le synopsis du film scénarisé et réalisé par Noureddine Lakhmari, produit par Rédouan Bayed et Marco Cherqui (Timlif productions & Chic films) apprend qu’ « il met à nu les paradoxes et les contradictions de l’homme en général en retraçant l’histoire d’un policier, alias Zero, qui dans son chaos urbain et dans sa quête pour la rédemption, se transforme en justicier solitaire. Pris entre la volonté de s’élever et sa tendance à sombrer, cet antihéros, mène un combat contre lui même et ses propres instincts. La rencontre avec une femme, Docteur Ghita et la perte de son très dominant père, pousseront Zero à prendre conscience de ses actes ainsi que de son environnement. C’est alors qu’il décidera de se surpasser, d´agir en sauvant une jeune fille de 15 ans, d´un monde impitoyable, celui de la prostitution des mineures. » 

 

La sortie en salles de Zero totalement en darija (+Casanegra et vous multipliez par dix!+, promet Lakhmari est  prévue pour la fin 2011.

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2