Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

16 articles avec evenement

Marseille honore André Azoulay pour son œuvre pour la paix

Publié le par www.mp2013.fr

Parmi les évènements programmés à Marseille désignée  « capitale européenne de la culture 2013 »,  l’accueil du Forum Anna Lindh (du 4 au 7 avril). Dans ce cadre,  la cité phocéenne a  attribué jeudi soir sa médaille de la paix au président de la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, M. André Azoulay, « ambassadeur du citoyen de la Méditerranée ».

« L'Union européenne a eu cette année le prix Nobel de la paix, alors pour l'ambassadeur du citoyen de la Méditerranée, André Azoulay, je voudrai ce soir offrir cette belle médaille de la paix, au nom de tous nos amis », a déclaré Jean Roatta, adjoint au maire de Marseille et député européen, lors de la cérémonie d'ouverture du forum.

Pour sa part, M. Azoulay a prévenu que le Printemps arabe est loin d'être terminé et que sa vague se dirige inexorablement vers les pays du Nord de la Méditerranée qui sont en crise. D'autre part, a estimé le Conseiller de SM le Roi Mohammed VI, une Union pour la Méditerranée sans un Etat palestinien serait un espace sans âme.

 

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 

Ambiance selon le site www.mp2013.fr

Actualités / la Capitale

Marseille accueille le Forum Anna Lindh 2013

Posté le 07/06/2012 par Léa Coste



La deuxième édition du Forum de la Fondation Anna Lindh sera organisée à Marseille dans le cadre des événements de la capitale européenne du 4 au 7 avril 2013. Plus d’un millier d’acteurs de la société civile des 42 pays de la région euro-méditerranéenne (associations, ONG, experts et universitaires, artistes et professionnels concernés) seront réunis à cette occasion afin de partager les réflexions et les bonnes pratiques et d’aboutir à un plan d’action destiné à développer le nouveau programme triennal de la Fondation Anna Lindh « 2012 – 2014″.

L’objectif du Forum est de développer le dialogue et la coopération entre les acteurs de la société civile et de renforcer leur impact dans le contexte de la relance du partenariat euro-méditerranéen et de l’Union pour la Méditerranée. Il sera le premier rassemblement du genre depuis le soulèvement arabe.

Un protocole d’accord a été signé le 30 mai 2012 à la CCIMP par André Azoulay, président de la Fondation Anna Lindh et Jean-François Chougnet, directeur général de Marseille Provence 2013 afin d’inscrire cet événement dans la programmation de l’année capitale. L’organisation du Forum viendra largement renforcer l’accent que la capitale a voulu donner au volet culturel du partenariat de Barcelone. Le déplacement d’André Azoulay a également été l’occasion de rencontres avec le Président du Conseil Régional, Michel Vauzelle, le Président du Conseil Général, Jean-Noël Guérini et les représentants de la Ville de Marseille, en présence de Serge Telle, ambassadeur en charge de l’Union pour la Méditerranée.

Le premier Forum de la Fondation Anna Lindh s’est tenu à Barcelone en mars 2010. Les recommandations du Forum de Barcelone ont contribué à l’élaboration du nouveau programme triennal de la Fondation Anna Lindh « 2012 – 2014 » à travers une stratégie dite des « 4D » incluant le dialogue interculturel, la diversité, la démocratie et le développement. Cette stratégie vise à renforcer la mission de la Fondation Anna Lindh dans la valorisation de la diversité, la promotion de la participation sociale dans la construction de la démocratie et des sociétés plurielles et à l’encouragement du développement humain et des droits fondamentaux.

Marseille-Provence 2013

LA CAPITALE

TOUS 2013

ESPACES PRO

L’ASSOCIATION

 

Marseille-Provence 2013

carrioles_friche


Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

Meknès : Coup de pouce royal à la petite payasannerie

Publié le par map.ma

Lancement de l'opération "Touiza" dans la région Meknès-Tafilalet : Une volonté royale affirmée de placer la campagne agricole 2012-2013 sous le signe de la solidarité (Titre d'origine)

01 octobre 2012
Meknès -01 octobre 2012
En procédant lundi dans la région Meknès-Tafilalet au lancement de l'opération « Touiza  », qui marque le début de la campagne agricole 2012-2013, Sa Majesté le Roi Mohammed VI réaffirme une nouvelle fois son engagement à promouvoir l'agriculture solidaire, un des principaux piliers du plan Maroc Vert. 
Lancement de l'opération Touiza dans la région Meknès-Tafilalet : Une volonté royale affirmée de placer la campagne agricole 2012-2013 sous le signe de la solidarité

Ayant pour objectif la consécration des principes de travail collectif, de coopération, de solidarité et de partage des moyens, cette initiative témoigne de la haute sollicitude du souverain envers les petits agriculteurs et de sa volonté de perpétuer cette tradition initiée par son grand-père et  père.

 

L'acte solennel de lancement de cette opération de labour collectif a été effectué seulement 3 fois depuis l'indépendance : En 1957, Opération labour lancée par Feu SM Mohammed V, en 1973, opération « Touiza  » initiée par Feu SM Hassan II et en 2012 lancement par SM le Roi Mohammed VI de l'opération « Touiza» dans le but de consolider la confiance de l'agriculteur et relever son moral.

 

Cette opération « Touiza » vise ainsi la promotion des conditions socio-économiques des agriculteurs, une des priorités de la nouvelle campagne agricole qui prévoit également le développement du monde rural, la création d'emplois productifs pour les jeunes et la valorisation d'une agriculture durable.

 

Le Souverain a, en effet, toujours placé l'agriculture au cœur de ses intérêts en faisant le centre du développement économique et social.

 

Cette nouvelle campagne, qui table sur la culture de 5,4 millions d'hectares de céréales et de légumineuses, sera marquée notamment par la poursuite de la mise en oeuvre du programme national d'économie d'eau, l'amélioration du système d'assurance agricole, la promotion de l'action d'appui du fonds de développement agricole et la protection du cheptel.

 

Parmi les mesures adoptées figurent également le développement de l'utilisation de semences de céréales agréées, le lancement de la Caravane OCP Céréales 2012, ainsi que l'initiative « SAMAD » qui vise à assurer une meilleure organisation du marché des engrais, un approvisionnement garanti du marché en quantités suffisantes de différents engrais (1 million et demi de quintaux), une stabilisation du prix des engrais chez les agriculteurs et un rapprochement des engrais aux agriculteurs dans les régions éloignées, grâce à un camion laboratoire, afin d'améliorer la qualité et le rendement des cultures céréalières.

 

Autre point fort de cette campagne agricole est la diffusion de la méthode « Ecole aux champs » qui répond aux exigences du « Plan Maroc Vert » et de la stratégie du Conseil agricole, et qui consiste à ouvrir des fermes des particuliers aux agriculteurs afin que ceux-ci soient initiés aux meilleures pratiques en mesure d'améliorer leur rendement et la qualité de leur production.

 

La méthode « Ecole aux champs » se base sur des parcelles d'études placées sous le contrôle d'un groupe d'agriculteurs avec l'appui d'un facilitateur (Conseiller agricole) et vise à instaurer un cadre approprié pour la diffusion des technologies et des innovations porteuses.

 

Au total, huit « Ecole aux champs » ont été installées dans le cadre de la stratégie du Conseil agricole au titre de l'année 2011.

 

 


 

 

A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI a visité le centre régional de conditionnement des semences et des engrais, géré par la société nationale de commercialisation des semences (SONACOS), ainsi que la Caravane OCP Céréales 2012 qui doit sillonner les régions de Meknès-Tafilalet, Abda, Doukkala, Chaouia, Tadla, Saiss, Zaer et El Gharb, afin d'aider les petits agriculteurs de ces zones céréalières à mieux comprendre la typologie de leurs sols et à connaître les meilleurs moyens pour améliorer le rendement de leurs cultures céréalières.

 

S'agissant des semences, le cap d'un million de quintaux a été franchi pour la première fois cette année.

 

Le choix par SM le Roi, que Dieu L'assiste, de la région Meknès-Tafilalet pour le lancement de la campagne agricole 2012-2013 vient conforter la place de cette région en tant que vitrine de l'agriculture nationale à la faveur de son potentiel agricole diversifié et sa solide réputation qu'elle s'est forgée au fil du temps grâce au Salon international de l'agriculture au Maroc et aux Assises nationales de l'agriculture.

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

Grand rassemblement de la société civile à Marseille en avril 2013

Publié le par euromedalex.org

Marseille , Capitale de la Culture Européenne, accueille le Forum Anna Lindh 2013 (titre d'origine)

Version  mise à jour  03 juin 2012  22h00 GMT
Follow us on Twitter! Subscribe to RSS!  

La deuxième Edition du  forum  Anna Lindh prévue à Marseille du  4 au 7 Avril 2013 constituera le plus grand rassemblement des organisations  de la société civile depuis le soulèvement  arabe. Plus de 1000 personnes sont attendues à cet évènement pour partager les réflexions et élaborer une feuille de route pour la promotion de la citoyenneté et du dialogue interculturel dans la région Méditerranéenne.


Marseille, 30 Mai 2012 : le Président de la Fondation Anna Lindh, André Azoulay, a signé aujourd’hui un Protocole d’Accord  avec Jean François Chougnet, Directeur Général de  Marseille Provence 2013, l’organisme en charge de la Capitale Européenne de la Culture 2013, à la chambre de commerce de la ville en présence du Vice-Président Joseph Perez.


Le Forum a reçu l’appui du Conseil de la ville, de la Région Provence-Alpes-Côte  d’Azur et du Départent Bouches-du-Rhône. A cet égard la délégation FAL a eu une série de rencontres avec les représentants de ces  trois institutions locales qui vont appuyer l’évènement y compris le Président de la Région Michelle Vauzelle et  le Président du Département Jean-Noël Guérini .

 

Accompagné par Serge Telle, chargé de l’Union pour la Méditerrané auprès du Ministère français des Affaires Etrangères, et par le Directeur Exécutif de la FAL, Andreu Claret,  André Azoulay a déclaré à l’occasion de la cérémonie de  signature que  «  le Forum contribuera à l’année Européenne de la Culture en donnant une dimension Méditerranéenne et de société civile à Marseille  ». Il a  ajouté  que «  le Forum constituera le plus grand rassemblement de la société civile susceptible de faire face aux défis du dialogue, de la coopération et de la citoyenneté dans la région euro-méditerranéenne ».

 

Par ailleurs, le Président de la FAL  a prononcé  un discours de bienvenue  à l’occasion de la tenue de la réunion du Réseau National  Français  de la Fondation Anna Lindh.  M. Azoulay a exhorté les membres du réseau à jouer un rôle actif dans les préparatifs du Forum qui constituera un moment central dans la vie de la Fondation Anna Lindh .

 

Le premier Forum de la FAL s’est tenu à Barcelone en Mars 2010 et a constitué le premier rassemblement du genre de la société civile dans la région Euro Med. Les recommandations du Forum de Barcelone ont contribué au développement du nouveau programme triennal  de la fondation Anna Lindh « 2012-2014 » qui met l’accent sur la promotion du dialogue interculturel  dans la région méditerranéenne à travers une  stratégie dite des « 4D »  incluant le dialogue interculturel, la diversité, la démocratie et le développement. Cette stratégie vise à renforcer la mission de la Fondation Anna Lindh dans la valorisation de la diversité, la  promotion de la participation sociale dans la construction de la démocratie et des sociétés plurielles et à l’encouragement du développement humain et des droits fondamentaux.

 

 Articles reliés :

 Fondation Edmond de Rothschild

 

Jury du Prix Takreem 2012

 Fondation Edmond de Rothschild

 

Prix Anna Lindh du Journalisme 2012

 Prix 2012

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

Table ronde sur les juifs de Debdou au Musée juif de Casablanca

Publié le par Musée juif de Casablanca

 

Le Musée juif de Casablanca a le plaisir de convier le public

 

intéressé à une table ronde sur le thème :

 

 

Juifs de Debdou 

 

Mémoire et perspectives  

 


 

Exposition de photos, projection vidéo et conférences

 

 

Le  Dimanche  01 Avril 2012 à partir de 10h (GMT)

 

au


 Musée du Judaïsme Marocain

 

http://www.abcdelacpa.com/33213.jpg

Du Royaume juif de Debdou [entre Oujda et Figuig]
L’histoire juive de cette dernière localité est édifiante sur le poids du judaïsme berbère dans le destin dynastique marocain. En effet, Debdou était le centre d’un royaume juif historiquement connu. Il n’y existait qu’une seule mosquée contre une douzaine de synagogues. Ce royaume juif était si puissant que la dynastie alaouite [..premier sultan (Moulay Rachid ben Chérif)... WIKI dut s’adresser à Ibn Machâal, le souverain juif de Debdou et de Taza pour trouver auprès de lui appui humain et soutien financier. Sans cet appui, le premier sultan alaouite n’aurait sans doute pas pu asseoir son pouvoir. En effet, c’est grâce au puissant soutien d’Ibn Machâal que le premier souverain alaouite a pu négocier avec les Rhiata, les Branes, Tsoul, Gzennaya, Mtalsa et Aït Wrayn une baïâa qui lui fut accordée. La majorité de nos compatriotes oublient que la première capitale des Alaouites n’était autre que…Taza d’où était engagée précisément la conquête de Fès. En réalité, l’histoire de Debdou est celle d’une cité située sur la route du commerce caravanier liant la région sahélo-soudanaise via le Touat-Tafilelt à la Méditerranée. Ce commerce va s’essouffler quand les Européens arrivèrent à le détourner via la voie maritime. La communauté juive de Debdou a connu des vicissitudes diverses qui l’ont durement frappée. L’une de ces vicissitudes de l’histoire de Debdou n’était autre que la défaite infligée à l’armée du Sultan Abderrahmane lors de la bataille d’Isly. Les Juifs de Dedbou quittèrent la ville et se retirèrent dans les casbahs tribales réservées aux Juifs chez les Rhiata, les Branes et autres Gzennaya. Beaucoup d’entre eux s’étaient convertis à l’Islam. Même si le choléra a quasiment décimé la communauté au XVIIIe siècle, les deux tiers de la population de Debdou étaient, à la fin du XIXe, juifs. Aujourd’hui, ce qui reste de cette communauté a entièrement émigré en Israël. Un destin à la fois homérien et cornélien !

www.lagazettedumaroc.com
Contact : Mme Zhor Rhihil conservateur
Musée du Judaïsme Marocain 
81. Rue Chasseur Jules Gros. Oasis-Casablanca (Maroc)
Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain 
51. Rue Abou Dabi. Oasis-Casablanca (Maroc)
Téléphone : (212) 0522 99 49 40 
Fax : (212) 0522 99 49 41 
www.casajewishmuseum.com  
http://sites.google.com/site/lesjuifsdumaroc  
Nouvelle adresse :
museedujudaismemarocain@hotmail.com
 
 
 
 

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

Les EDD 2011 sous le signe du Printemps arabe

Publié le par Karim El Maghribi

Forum agenda

December 15, 2011

08:00 - 09:00
  Welcome coffee  
09:00 - 10:30
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Opening Ceremony  
11:00 - 12:45
Copernicus Science Centre, Auditorium A
Democracy - Transition Experience How to Share Transformation Experiences
Democracy - Transition Experience
11:00 - 12:45
Copernicus Science Centre, Auditorium B
Development Effectiveness - South-South Cooperation South-South and Triangular Cooperation: Competition or Complementarity for Development Effectiveness?
Development Effectiveness - South-South Cooperation
11:00 - 12:45
Copernicus Science Centre, Auditorium C
Democracy Democracy 3.0
Democracy
13:00 - 13:30
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Press Conference - Minister Krzysztof Stanowski and Commissioner Andris Piebalgs  
13:30 - 14:15
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Aid in the G-20 World  
14:00 - 15:00
Copernicus Science Centre, Planetarium
  Photo Contest 'Lens on Development' - Award Ceremony  
14:30 - 16:15
Copernicus Science Centre, Auditorium A
Agenda for Change - Human Rights Agenda for Change, Season I - Human Rights and Development: Mixing the Families?
Agenda for Change - Human Rights
 
14:30 - 16:15
Copernicus Science Centre, Auditorium B
Democracy - Development Effectiveness Aid Effectiveness and Accountability
Democracy - Development Effectiveness
14:30 - 16:15
Copernicus Science Centre, Auditorium C
Agenda for Change The Power of the Private Sector in the Development Process
Agenda for Change
15:30 - 18:00
Copernicus Science Centre, Planetarium
  Humandoc International Film Festival - Award Ceremony  
16:30 - 18:15
Copernicus Science Centre, Auditorium A
Democracy - Development Effectiveness Can we use Aid to Promote Democracy?
Democracy - Development Effectiveness
16:30 - 18:15
Copernicus Science Centre, Auditorium B
Development Effectiveness - Local Governance Spotlight on Decentralisation: Strengthening Local Governance & Accountability Mechanisms
Development Effectiveness - Local Governance
16:30 - 17:30
Copernicus Science Centre, Auditorium C
Right to Development Supporting Change Through Advocating More Power to Women
Right to Development
 
18:30 - 18:50
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Special Address - H.E. Mohamed Beji Caid Essebsi, Interim Prime Minister of Tunisia  
18:50 - 19:15
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Keynote Closing Address - Jose Manuel Barroso, President of the European Commission  
19:15 - 22:00
  Reception  

December 16, 2011

08:00 - 09:00
  Welcome coffee  
09:00 - 16:30
  Pacific Connections - Seminar and Films, full day programme  
09:00 - 10:45
Copernicus Science Centre, Auditorium A
Civil Society Democratic Ownership After Busan: The Role of Parliaments and Civil Society
Civil Society
09:00 - 10:45
Copernicus Science Centre, Auditorium B
Civil Society Beyond 2015 - A Citizen Driven Agenda
Civil Society
09:00 - 10:45
Copernicus Science Centre, Auditorium C
Human Rights The Human Rights based Approach to Development - Experience from the Right to Adequate Housing
Human Rights
11:00 - 12:45
Copernicus Science Centre, Auditorium A
Democracy Agenda For Change, Season II - Democracy in Practice: Confronting Tough Issues
Democracy
11:00 - 12:45
Copernicus Science Centre, Auditorium B
Central Asia - Democracy - Human Rights Central Asian Awakening
Central Asia - Democracy - Human Rights
11:00 - 12:45
Copernicus Science Centre, Auditorium C
Food security How to Prevent Another Famine in the Horn of Africa: the Role of the European Union in Building Resilience
Food security
13:00 - 13:30
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Special Address - H.E. Mustafa Mohamed Abdul Jalil, Chairman of National Transition Council of Lybia  
13:30 - 14:00
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  The Global Development Vision and Priorities of the Mexican Presidency of the G-20  
14:15 - 16:00
Copernicus Science Centre, Auditorium A
Agenda for Change Modernising European Development Policy
Agenda for Change
14:15 - 16:00
Copernicus Science Centre, Auditorium B
Democracy Moving Beyond Electoral Democracies
Democracy
14:15 - 16:00
Copernicus Science Centre, Auditorium C
Human Rights Migration, Development and Human Rights - Towards a Changing Paradigm in EU Development Policies
Human Rights
14:30 - 15:30
Copernicus Science Centre, Planetarium
  Posthumous Award Ceremony for Mr Adam Świerczyński, co-founder of the Polish Centre for International Aid  
16:15 - 18:15
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Press Conference of the European Parliament  
17:00 - 18:15
Copernicus Science Centre, Auditorium A
  Closing Ceremony  
18:15 - 21:30
  Reception  

 

Les Journées européennes du développement 2011 se tiendront à Varsovie, capitale de la Pologne

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

Les Galeries Lafayette en plus grand de retour à Casablanca

Publié le par Karim El Maghribi

 

Casablanca, 01-12-2011 -MAP 
SAR la Princesse Lalla Meryem a présidé, jeudi à Casablanca, la cérémonie d'inauguration du Morocco Mall, qui se classe dans le top 5 mondial des Malls.

Après avoir coupé le ruban symbolique, SAR la Princesse Lalla Meryem s'est rendue aux Galeries Lafayette, qui occupent trois étages, avant de visiter la mosquée du centre commercial et les souks berbère, de Fès, de Marrakech et le souk d'or, qui composent l'espace de L'médina, un ryad où la tradition rencontre la modernité. 

 

Par la suite, SAR la Princesse Lalla Meryem a rejoint le Lounge d'où elle a assisté au spectacle de la fontaine musicale, troisième au monde de ce type réalisée sur une superficie de 6.000 m2, avant de visiter le pavillon des boutiques de luxe. 

Elle s'est, ensuite, rendue au premier étage pour admirer l'aquarium cylindrique, classé troisième au monde après Washington et Berlin, et a assisté à un show avant de visiter l'espace de la FNAC. 

 

Placé sur la corniche de Casablanca au bord de l'océan atlantique avec 620 mètres de front de mer, le centre commercial Morocco Mall s'étend sur 10 hectares avec 250.000 m2 de surface construite, 70.000 m2 de surface commerciale répartie sur trois niveaux avec 350 espaces de vente, 30.000 m2 d'espaces extérieurs et 14.000 m2 de jardins paysagers. 

 

La réalisation de ce projet d'envergure, premier mall de destination du bassin méditerranéen et d'Afrique, a nécessité un investissement global de 2 milliards de dirhams, financé conjointement par le Groupe Aksal et ses partenaires du Groupe Al Jedaie. Il crée un total de 21.000 emplois indirects et 5.000 emplois directs. 

 

Il mixe shopping, loisirs et restauration dans un concept architectural innovant basé sur des lignes fluides, inspirées de l'environnement marin, et baignées de lumière naturelle. Les promoteurs prévoient un flux annuel de 15 millions de visiteurs, générant un chiffre d'affaires de 5 milliards de dirhams.

 

Le Morocco Mall comprend aussi un cinéma s'étalant sur 1.000 mètres carrés, une des plus grandes patinoires du Maroc et de nombreuses attractions pour tous les âges. 

 

A son arrivée, SAR LA Princesse Lalla Meryem a passé en revue un détachement des forces auxiliaires qui rendait les honneurs avant d'être saluée par MM. Ahmed Reda Chami, ministre de l'industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Mohamed Halab, wali de la région du grand Casablanca, Chafik Benkirane, président de la région du Grand Casablanca, le colonel major Said Jaouhari, commandant de la place d'armes de la région du Grand Casablanca , et Amal Benboubker, gouverneur par intérim de la préfecture d'arrondissements de Casablanca- Anfa. 

 

Elle a également été saluée par Mohamed Sajid, président du conseil de la commune urbaine de Casablanca, Mohamed Mansar, président de l'assemblée préfectorale de Casablanca, Mme Salwa Idrissi Akhannouch et Cheikh Ali Al Jedaie respectivement PDG du groupe Aksal et du groupe Al Jedaie.

 

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

VIIIe Festival des Andalousies Atlantiques du 27 au 30 octobre à Essaouira

Publié le par www.marocwebo.com

 

http://www.marocwebo.com/wp-content/uploads/Affiche-festival-Andalousies-Atlantiques.jpg

La 8e édition du festival des Andalousies Atlantiques, rendez-vous annuel désormais inscrit dans l’agenda culturel de la Cité des Alizés, aura lieu du 27 au 30 octobre, indique jeudi un communiqué des organisateurs.

 

 

Initié par l’Association Essaouira Mogador et la Fondation des Trois Cultures, ce festival, qui prévoit de célébrer cette année la musique andalouse maghrébine et de rendre hommage au Maître Ahmed Pirou, illustre interprète de la tradition Gharnatie de Rabat, « a choisi pour son édition 2011 de donner une place éminente aux femmes et aux artistes et chanteurs qui travaillent à la relève de leurs ainés , souligne le communiqué.

 

 

Ainsi, l’édition 2011 connaîtra la participation de grands orchestres, chanteurs et solistes maghrébins et européens notamment les chanteuses Naima Dziria, Baha Ronda, Sanaa Marahati, le chanteur Maxime Karoutchi, les orchestres Fouad Didi et Amine Debbi, l’interprète Laila Lamrini, le pianiste Maurice Medioni, la danseuse andalouse Carmen Ledesma, ainsi que plusieurs danseurs du « Royal Ballet», précise le communiqué.

 

 

« Essaouira offrira sa grande scène à l’Orchestre des Jeunes Talents du Conservatoire de Fès, ces jeunes musiciens et chanteurs qui ont reçu l’enseignement du maître Mohamed Briouel, dans la continuité de l’école d’exception du grand et regretté Abdelkrim Raïss» , ajoute la même source.

 

 

http://www.marocwebo.com/8e-festival-andalousies-atlantiques-27-30-octobre-essaouira.html

 

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

9 Mars : «Un discours fondateur dans la continuité du Maroc pluriel et en mouvement» déclare André Azoulay

Publié le par MAP

Azoulay-UNESCO.jpg

Paris - M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi a mis en exergue mardi au siège de l'UNESCO à Paris, la profonde portée du discours « fondateur » du souverain en termes de construction dans « la légitimité et dans la continuité du Maroc pluriel, du Maroc en mouvement et du Maroc tranquille ».

 

Prenant à témoins les nombreux observateurs attentifs aux avancées du Maroc, notamment la directrice générale de l'UNESCO, Mme Irina Bokova et les ambassadeurs délégués permanents de différents pays auprès de l'organisation, M. Azoulay a mis l'accent sur la « dynamique de changement » qui fonde la démarche royale.

Le Maroc n'a eu de cesse de persévérer pour « consolider un projet de société qui affine et conforte sa modernité et son universalité en donnant sa juste dimension et sa place au pluralisme et à l'exceptionnelle richesse de notre diversité culturelle », a dit le Conseiller de SM le Roi.

« Nos ambitions confirmées et confortées par le discours royal du 9 mars sont celles d'une citoyenneté lucide, sereine et porteuse de toutes les ambitions pour un Maroc en mouvement », a souligné M. Azoulay.

Le Conseiller de SM le Roi et président de la Fondation Anna Lindh pour le dialogue des cultures, intervenait dans le cadre d'une rencontre scientifique sur le « Patrimoine culturel et développement régional », dans la région de l'Oriental marocain, abritée par l'UNESCO dans un souci d'inscrire la ville de Figuig et son oasis au Patrimoine culturel de l'humanité.

Le débat s'est déroulé avec la participation de Mme Bokova, de l'ambassadeur permanent du Maroc auprès de l'UNESCO, Mme Aziza Bennani, du directeur général de l'agence de l'Oriental, M. Mohammed MBARKI, de la chef de la section du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, Mme Cécile Duvelle, de chef de l'unité des Etats arabes au Centre du patrimoine mondial, Mme Véronique Dauge et de plusieurs experts et scientifiques du Maroc et d'autres pays membres de l'UNESCO.

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

Maroc : Le Discours royal salué au sommet (mise à jour)

Publié le par Avec MAP

SM-Le-Roi-ceremonie-ceremonie-dinstallation-CCRC-G.jpg

Le Discours royal du mercredi 9 Mars dans lequel le Roi du Maroc Mohammed VI a annoncé sa décision de réformer la Constitution de 1996 sous trois mois a suscité des réactions favorables de certains chefs d’Etat et membres de gouvernements  amis ainsi que de certains responsables d’organismes internationaux. Ci-après quelques extraits :

 

 

SM le Roi Mohammed VI : « Le premier et le dernier mot concernant le projet de Constitution revient au peuple marocain qui se prononcera à ce sujet à travers un référendum libre » ;

 

Le Président Français Nicolas Sarkozy : « A travers les mesures ainsi consenties, votre Majesté manifeste son souci constant d'être à l'écoute de son peuple et de ses aspirations et Sa volonté de conduire une évolution paisible, mais résolue, permettant au Royaume de poursuivre harmonieusement son adaptation aux transformations de notre monde » ;

 

André Azoulay, Président la Fondation Anna Lindh (voir encadré ci-dessous)  : « Le Maroc a inscrit son devenir, avec sérénité et détermination, dans une dynamique de la réforme et de la modernité tranquilles » ;

 

  Le Premier ministre espagnol José Luis Rodriguez Zapatero : « Ces réformes démocratiques, qui vont sur un très bon chemin, ont pour objectif l'élargissement de la représentation politique et de doter le gouvernement de plus amples compétences exécutives » ;

 

Le Quai d’Orsay : « Le discours prononcé hier par le Roi Mohammed VI est responsable et courageux : nous sommes convaincus qu'il s'agit, pour le Maroc comme pour l'ensemble de la région, et particulièrement dans le contexte actuel, d'un discours majeur » ;

 

Le Porte-parole du Département d'Etat, P.J Crowley : « Un réformateur qui est à l'écoute des aspirations de son peuple » ;

 

Le Ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague : « Je me félicite de l'engagement clair de SM le Roi en faveur de l'intensification et de l'accélération du rythme de la réforme économique et politique » ;

 

L’Union européenne : Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne ont salué la démarche « exemplaire » de la réforme constitutionnelle ;

 

Le Ministère des Affaires étrangers russe : Moscou « a accueilli avec satisfaction l'initiative de SM le Roi, le chef d'un Etat, lié à la Russie par des relations de partenariat stratégique ;

 

Le Porte-parole de l'ONU, Martin Nesirky : «  Ce que nous avons entendu dans ce discours est une claire indication que le Roi du Maroc a été à l'écoute de son peuple. »

 

 

Photo : SM Mohammed VI accompagné de son Frère SAR Moulay Rachid pose avec les membres de la Commission consultative de révision de la Constitution, installée par le Souverain le jeudi.

...............................................................................................................................................................................................................................

 

Azoulay à Londres : « Le Maroc a inscrit son devenir, avec sérénité

et détermination, dans une dynamique de la réforme

et de la modernité tranquilles »

 

« Le Maroc a inscrit son devenir, avec sérénité et détermination, dans une dynamique de la réforme et de la modernité tranquilles, et c'est à partir de cette réalité qui impose sa vérité à chacun de nous, que je fonde mon optimisme et ma confiance pour mon pays », a déclaré mercredi soir à Londres M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président de la Fondation Anna Lindh.

 

Devant plus d'une centaine de personnalités du monde politique, diplomatique et universitaire dont l'ambassadeur du Maroc en Grande-Bretagne, Chrifa Lalla Joumala, l'ambassadeur britannique au Maroc, M. Tim Morris, réunies par le British Council pour débattre « des nouvelles réalités et des nouveaux défis dans le monde arabe », M. Azoulay s'est attaché pendant un débat de plus de deux heures, à mettre en perspective « la cohérence, la légitimité et la pérennité du projet de société forgé au cours des dix dernières années par SM le Roi Mohammed VI, avec les choix historiques et fondateurs faits par le Maroc au lendemain de l'indépendance. »

 

De l'interdiction visionnaire du parti unique en 1961 à la mise en place d'une économie du marché, en passant par les droits de la femme et la première Moudawana, définis dès 1962, M. Azoulay a souligné que « c'est à l'aune de ces choix pionniers et audacieux qu'il faut lire et comprendre la réalité institutionnelle, politique et sociale de notre pays ».

 

Soulignant la diversité et l'ouverture qui ont toujours marqué le Maroc, le Conseiller de SM le Roi a également rappelé que le Royaume a été le premier pays de la région à consacrer les droits de la femme.

 

Ces divers acquis rendent le Maroc cohérent avec lui-même et ont permis de bâtir une société ouverte, flexible et agile, capable d'anticiper les réformes, a-t-il indiqué, soulignant que le Maroc s'est toujours inscrit dans une logique de pionnier.

 

Le Maroc, qui jouit d'une civilisation séculaire, « n'est pas un nouveau-venu sur la scène internationale », a-t-il dit, soulignant que cette vocation permet d'envisager l'avenir avec confiance et optimisme.

 

Cet avenir est celui de la dynamique de changement avec une rhétorique différente, a ajouté le Conseilleur de SM le Roi, relevant que le Maroc est riche de l'expérience, de la crédibilité et des atouts nécessaires pour aller de l'avant.

 

 

LE CHANGEMENT DANS LA REGION, UNE OPPORTUNITE

DE REPENSER LE PARTENARIAT EURO-MEDITERRANEEN

 

 

Le Conseiller de SM le Roi a, par ailleurs, souligné que le changement que connait la région MENA offre l'opportunité de repenser le partenariat euro-méditerranéen de façon à le rendre plus équitable.

 

« L'histoire frappe à la porte de l'Europe », a-t-il dit, appelant les décideurs européens à comprendre la nouvelle réalité comme un changement prometteur et un atout pour "notre avenir commun ».

 

L'Europe, eu égard à ces multiples relations avec la région MENA, doit être un acteur actif dans la nouvelle donne, a-t-il dit, se disant optimiste quant au monde arabe nouveau qui est en train de naitre.

 

L'Europe n'est pas un outsider, a martelé le Conseiller de SM le Roi, relevant que la nouvelle situation dans la région offre l'occasion de donner une nouvelle crédibilité au partenariat euro-méditerranéen, qui doit être fondé sur une nouvelle vision commune de l'avenir.

 

 

 

 

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

Maroc : Le Roi Mohammed VI fait la révolution

Publié le par A.C.

linkMohammedVI.jpg 

Rabat. Le Discours royal du Mars 2011 est une vraie révolution. Historique !

Le Souverain Mohammed VI annonce une série de réformes radicales que va matérialiser et garantir la future constitution appelée à une refonte globale sous trois mois par référendum. Cette refonte comprend notamment :

- La commanderie des croyants ;

- Le choix du Premier ministre parmi le ou les parti(s) gagnant(s) ;

- La réforme de la justice et l'institutionnalisation de son indépendance ;

- La constitutionnalisation des recommandations de l'IER ;

- La prédominance de la loi et des conventions internationales :

- L’instauration d’une vraie régionalisation ;

- La constitutionnalisation de la  bonne gouvernance et plus de  justice sociale ;

- Le renforcement du rôle du Parlement avec ses deux chambres ;

- La consécration de l’amazighité en tant que composante et vecteur

  de la marocanité ;

- La transparence ;

- La consolidation de la démocratie et de l'Etat de droit ;

- La séparation des pouvoirs ;

- Le renforcement de la citoyenneté ;

- Le renforcement des droits de l’homme ;

- La consolidation du Conseil constitutionnel ;

- La responsabilisation des décideurs investis de pouvoirs publics etc.

 

Cf. le contenu intégral du discours royal :

link

Publié dans Evénement

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>