Tinghir-Jérusalem, les Echos du Mellah

Publié le par www.2m.ma

Un bon film est celui qui fait parler de lui. Retour sur un excellent documentaire de Kamal Hachkar, diffusé sur 2M TV le 08 avril 2012.

Ce documentaire nous emmène à la croisée des cultures en suivant le destin de la communauté juive ayant quitté le petit village de Tinghir entre les années 50 et 60.


 

 


En réalisant ce film, Kamal Hachkar, un passionné des cultures juive et arabe explore les mémoires plurielles de Tinghir. « Enfant, j’ai grandi dans l’idée que tous les berbères étaient musulmans. C’est au travers des récits de mes grands-parents sur l’histoire de ma ville natale Tinghir que j’ai découvert que d’autres berbères étaient juifs et que la ville avait abrité une importante communauté juive ».


Et de continuer : « Les échos de ce Mellah, aujourd’hui vidé de ses habitants, résonnent encore dans les chants berbères qui demeurent dans les mémoires. Habité par cette absence, je cherche dans le labyrinthe de ma propre identité franco-marocaine les traces de cette altérité juive, que je vis comme une perte ».


Une identité marocaine, une brisure dans l’histoire


Du Maroc à la France en passant par Israël, ce film part à la recherche de ceux qui, à Tinghir ont connu cette présence juive, ainsi que des Juifs de la ville installés majoritairement en Israël aujourd’hui.


Le film interrogera également des personnalités: historiens, écrivains, chercheurs et psychanalystes, qui par leurs œuvres et travaux essaient d’exhumer l’identité du Maroc et tentent de conceptualiser cette brisure dans l’histoire du Maroc.
Regards singuliers et précieux, qui mêlent passé et présent, mémoire collective et individuelle.
Il s’agit par cette évocation d’un monde disparu d’exhumer, une part enfouie de la mémoire et de l’identité marocaine.

www.2m.ma 

 

 

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article