Le Roi Mohammed VI donne le nom de De Gaulle à une promotion d'officiers

Publié le par Avec MAP

http://www.webzinemaker.com/achankou/photo/pho1_367871.jpg

Une première dans les annales de l’histoire militaire du Maroc indépendant. Une promotion d’officiers civils et militaires lauréats des écoles du Royaume du Maroc présentées au Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d'Etat-major général des Forces Armées Royales, à l’occasion du 11e anniversaire de son accession au Trône Alaouite, se voit porter le nom de Feu Général Charles De Gaulle. Un hommage du Maroc au libérateur de la France qui a fait Feu Mohammed V Compagnon de la libération en reconnaissance à la contribution des soldats marocains à la lutte contre l’occupant nazi.
Voici le compte-rendu officiel de la cérémonie d'accueil de la nouvelle promotion des lauréats des écoles et instituts militaires, qui s’est déroulée aujourd’hui samedi à la place du Mechouar du Palais Royal de Tétouan.

« Officiers,

Nous sommes heureux d'accueillir aujourd'hui la nouvelle promotion des lauréats des écoles et instituts militaires, de sécurité et territoriaux, pour qu'ils prêtent serment devant Notre Majesté, Chef Suprême et Chef d'Etat-major général des Forces Armées Royales.

Nous avons décidé de donner à votre promotion le nom du Général De Gaulle, qui partageait avec le Héros de l'indépendance du Maroc, Notre vénéré Grand-père, Sa Majesté le Roi Mohammed V, que Dieu bénisse son âme dans sa dernière demeure, un engagement et une adhésion exemplaires aux valeurs de bravoure, et au devoir de défense de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale.

Cet engagement s'était clairement illustré à travers l'appel historique qu'ils avaient lancé, l'un et l'autre, pour la libération de la France. Il paraissait aussi dans le geste du Général De Gaulle conférant à Notre vénéré Grand-père la prestigieuse Médaille de l'Ordre des Compagnons de la Libération, décernée également au Président américain Franklin Roosevelt et au Premier ministre britannique Winston Churchill.

Cette distinction constituait, de la part du héros de la libération de la France, une reconnaissance de la position historique et mémorable que Notre vénéré Grand-père a prise aux côtés de la France et du monde libre, contre le nazisme et le fascisme, et qui a valu au Maroc de gagner, depuis la Conférence d'Anfa, un appui international pour le recouvrement de sa liberté et de sa souveraineté.

En mettant en place les fondements de l'Etat indépendant, Notre vénéré Grand-père avait tenu à faire de la création des Forces Armées Royales l'un des piliers de cet édifice. Son compagnon de lutte, Notre vénéré Père, Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait son âme, s'est attaché à intégrer les membres de la Résistance et de l'Armée de libération dans les premiers rangs des Forces Armées Royales. Soyez, que Dieu vous protège, à la hauteur de ce patrimoine historique qui incarne le sacrifice pour la patrie, fidèles comme toujours à votre devise éternelle: « Dieu, la Patrie, le Roi ». »


Après la prestation de serment par les officiers lauréats des écoles militaires, SM le Roi, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismaïl, a passé en revue les détachements des officiers lauréats.

La promotion ayant prêté serment comprend 1523 officiers issus des grandes écoles militaires, dont 197 femmes. Il s'agit de :

- L'Académie Royale militaire.
- L'Ecole Royale de l'Air.
- L'Ecole Royale navale.
- L'Ecole Royale des services de santé militaire, dont 16 femmes.

A ces lauréats des écoles de formation d'active s'ajoutent les officiers de réserve, lauréats des grandes écoles suivantes:

- L'Ecole Mohammedia des ingénieurs, dont 112 femmes.
- L'Institut Royal de l'Administration territoriale du ministère de l'Intérieur, dont 20 agents d'autorité féminins.
- L'Institut Royal de police dont 16 femmes.
- L'Ecole nationale forestière des ingénieurs, dont 2 femmes.
- Le centre de formation douanière dont 7 femmes.
- Les officiers des FAR, de la Gendarmerie Royale, de la Garde Royale et des Forces auxiliaires issus des rangs dont 17 femmes.
SM le Roi, Chef suprême et Chef d'Etat-Major Général des FAR, a, par la suite, promu des officiers supérieurs aux grades de général de division, de général de brigade et de colonel-major.

Ces nominations s'inscrivent dans le cadre de l'avancement normal des officiers, sous-officiers et hommes de troupes relevant des différentes composantes des FAR au titre de l'année 2010, qui interviennent chaque année à l'occasion de la célébration de la Fête du Trône.

Ce geste royal traduit la Haute sollicitude de SM le Roi et l'attention particulière et permanente dont le Souverain ne cesse d'entourer la famille des Forces Armées Royales et Sa détermination à veiller directement à son bien-être moral et matériel.

SM le Roi, Chef suprême et Chef d'Etat-Major Général des FAR, avait reçu, le 29 juillet à Tétouan, le général de corps d'armée Abdelaziz Bennani, inspecteur général des FAR, commandant la Zone Sud, président de la commission d'avancement des FAR, qui a soumis à la Haute appréciation royale les travaux d'avancement de toutes les composantes des FAR: terre-air-mer-gendarmerie royale.

Il est à signaler que SM le Roi avait reçu le général de corps d'armée Abdelaziz Bennani, le 1-er juillet 2010 à Tanger, et lui a prodigué Ses Hautes directives au sujet des critères à prendre en ligne de compte pour l'avancement des personnels concernés.

Les conclusions de la commission et le tableau d'avancement ont reçu la Haute approbation de SM le Roi qui a félicité les nouveaux promus, incitant l'ensemble du personnel des FAR à persévérer sur la voie de l'accomplissement du noble devoir, fidèle en cela à notre devise sacrée: « Dieu, La Patrie, Le Roi ».

Chaque année, à l'occasion de la Fête du Trône, SM le Roi accorde Sa Haute attention, en approuvant le tableau d'avancement, entourant ainsi la famille des FAR de Sa Haute sollicitude et de Sa détermination à veiller directement à son bien-être moral et matériel.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence du Premier ministre, des présidents des deux Chambres du Parlement, des conseillers de SM le Roi, des membres du gouvernement, du premier président de la Cour suprême et du procureur général du Roi près cette Cour, du président du Conseil constitutionnel, des officiers supérieurs de l'Etat-Major Général des Forces Armées Royales, des attachés militaires étrangers accrédités à Rabat, du directeur général de la Sûreté nationale, du wali de la région de Tanger-Tétouan, ainsi que d'autres personnalités civiles et militaires.

Publié dans Nation

Commenter cet article