André Azoulay : La mer, l'avenir de l'homme

Publié le par www.lematin.ma

Patrimoine marin : Autre dimension à l'économie marocaine (Titre d'origine)

«Le patrimoine marin, levier de création de richesses pour donner une autre dimension à l'économie marocaine», André Azoulay.

 

# «Accompagner la mise en œuvre de solutions concrètes et durables pour le développement, la promotion et la préservation des zones littorales». (Photo : whc.unesco.org)

 

Le patrimoine marin dans toutes ses facettes énergétique, halieutique, culturelle, sportive et touristique est un levier de création de richesses qui va donner un autre souffle et une autre dimension à l'économie marocaine, a souligné, mardi à Casablanca, le conseiller de S.M. le Roi André Azoulay.


Le potentiel du Maroc avec ses façades maritimes sur l'Atlantique et la Méditerranée est une richesse pour demain, un formidable gisement des nouveaux métiers de développement industriel, énergétique et touristique, a mis en relief Azoulay à l'occasion de la présentation du 1er Forum de la mer, relevant que cet événement permettra de prendre la juste mesure de cette réalité.

Ce Forum, prévu du 8 au 11 mai prochain à El Jadida, se veut un espace d'échanges et de réflexion autour de la mer et des zones littorales ainsi que sur tous les aspects de cette ressource en vue d'une gestion durable, a indiqué, de son côté, le fondateur du Forum Mehdi Alaoui M'daghri. 

Ce rendez-vous a pour objectif de proposer et d'accompagner la mise en œuvre de solutions concrètes et durables pour le développement, la promotion et la préservation des zones littorales, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Cet événement est une rencontre internationale multithématique avec des ateliers, des séances plénières, de nombreuses activités sportives (show nautique, rassemblement de voiliers, des plongées, ski nautique) et artistiques (expositions de tableaux d'artistes de la région d'Abda-Doukala) organisés dans les villes d'El Jadida et d'Azemmour. 

Les ateliers seront ainsi dédiés à la pêche durable et aux ressources halieutiques, à l'aquaculture, aux énergies de la Mer, à l'aménagement et à l'urbanisation du littoral, au dessalement d'eau de mer et au financement et microcrédit pour la pêche artisanale.

Le programme prévoit, en outre, un atelier sur l'Histoire et la Mer pour se remémorer le destin si particulier de Mazagan, la ville qui traversa l'Atlantique du Maroc à l'Amazonie, ou encore l'histoire séculaire des îles Purpurines de Mogador, a-t-il fait savoir, ajoutant que cette rencontre offre l'occasion de jeter un œil du côté des ports internationaux pour s'inspirer des meilleures pratiques.

Publié le : 20.03.2013 - 09h01 - MAP
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article